Relations fédérales-provinciales

Le ministre Laurent Lessard rencontre son homologue fédéral pour discuter des enjeux liés aux pêches et à l’aquaculture

Québec , le 9 juin 2017 - Afin de discuter de différents enjeux liés aux pêches et à l’aquaculture commerciales, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Laurent Lessard, a rencontré ce vendredi son homologue fédéral, le ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, M. Dominic LeBlanc.

Le ministre a profité de son entretien avec M. LeBlanc pour réitérer l’importance de l’engagement du gouvernement fédéral dans le développement de l’industrie québécoise des pêches et de l’aquaculture. Ce secteur d’activité est un moteur économique clé pour le Québec, particulièrement pour ses régions maritimes.

Les ministres ont notamment discuté du développement des marchés d’exportation, particulièrement aux États-Unis, en Chine et en Europe, de la reprise de la pêche du sébaste au Québec, du développement de l’industrie du phoque et de la mise en place d’aires marines protégées.

Citation :

« Je suis sorti de cette rencontre confiant et satisfait de l’ouverture de mon homologue fédéral. Une bonne collaboration entre nos deux gouvernements est essentielle pour le développement des pêches et de l’aquaculture au Québec. Cette première rencontre bilatérale a donc été fructueuse et donne le ton pour nos prochains échanges. » M. Laurent Lessard, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

Faits saillants :

  • L’industrie des pêches et de l’aquaculture au Québec représente environ 8000 emplois.
  • Près de 70 % de la production de l’industrie des pêches et de l’aquaculture est destinée à l’exportation.
  • Les États-Unis constituent la principale destination des produits de la pêche et de l’aquaculture du Québec, avec 78 % des exportations.
  • La pêche au sébaste est soumise à un moratoire depuis plusieurs années, mais les stocks commencent à revenir au Québec, ce qui justifie la reprise des activités commerciales pour ce poisson.
  • La présence en trop grand nombre des phoques dans le Saint-Laurent menace les stocks de morues et d’autres poissons de fond.
  • Un soutien apporté à la relance de l’industrie du phoque est prévu comme action prioritaire dans la Stratégie maritime du gouvernement du Québec.
  • Le Québec souhaite travailler conjointement avec le gouvernement fédéral à l’atteinte de l’objectif de protéger 10 % du milieu marin d’ici 2020.

Lien connexe :

www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/Peche 


Dernière mise à jour : 2017-06-09

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017