Une aide financière à la ferme Éric Deschênes

Protection de l’environnement

Québec , le 3 août 2017 - Le gouvernement du Québec versera une aide financière de 20 000 $ à la ferme Éric Deschênes pour la réalisation de son projet d’amélioration de l’efficacité environnementale de son enclos d’hivernage, construit en 2001 et pouvant accueillir 85 bovins de boucherie. Ce projet permet l’élevage des bovins à l’extérieur, en période hivernale, dans le souci de la protection de l’environnement. Cette aide financière provient du Programme Prime-Vert du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Pierre Arcand, au nom du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Laurent Lessard, en a fait l’annonce en précisant que le Programme Prime-Vert vise à aider les entreprises agricoles et les autres acteurs de l’industrie bioalimentaire à travailler dans le souci de la protection de l’environnement, un des principes fondamentaux du développement durable.

Citations :

« Le respect de l’environnement et le travail agricole effectué dans une perspective de développement durable sont une priorité pour notre gouvernement. En aidant les entreprises agricoles et les acteurs de l’industrie bioalimentaire à préserver nos ressources naturelles et à diminuer leur impact sur l’environnement, le Ministère contribue à garder le territoire du Québec en santé pour les générations actuelles et futures, tout en stimulant l’investissement dans la région de la Côte-Nord. »

M. Laurent Lessard, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

« Les entreprises de production de bovins de boucherie contribuent de façon significative à l’économie locale et à l’occupation dynamique du territoire de la Côte-Nord. La préservation de l’environnement ainsi que le développement économique ne doivent faire qu’un afin d’assurer l’acceptabilité sociale, mais également d’assurer la pérennité des projets émergents de la région. Il importe d’aider les entreprises agricoles à améliorer leurs installations d’élevage et ainsi consolider l’offre alimentaire des Nord-Côtiers. »

M. Pierre Arcand, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Côte-Nord


Dernière mise à jour : 2017-08-03

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017