Anaphylaxie et autres sensibilités alimentaires

L'anaphylaxie

On appelle « anaphylaxie » une réaction allergique généralisée et grave qui, en l’absence de traitement, peut entraîner la mort. De toutes les manifestations allergiques, l’anaphylaxie est celle qui nécessite l’intervention la plus urgente.

Cette réaction sévère touche à la fois les systèmes respiratoire, cutané, cardiovasculaire et digestif. L’anaphylaxie se caractérise par plusieurs des symptômes mentionnés précédemment, qui peuvent se manifester isolément ou en groupe. La réaction peut débuter par :

  • une démangeaison
  • de l’urticaire
  • des vomissements
  • de la diarrhée
  • une enflure des lèvres ou du visage.

Dans les cas les plus sévères :

  • une obstruction de la gorge qui empêche la respiration et peut entraîner l’inconscience ou la mort.

Les réactions anaphylactiques sont imprévisibles. Une même personne est susceptible de présenter des symptômes dont la progression peut varier de façon importante d’un épisode à l’autre. On parle de choc anaphylactique lorsque la réaction provoque une chute de la pression artérielle.

Le syndrome d'allergie orale (ou syndrome pollen-aliment)

Le syndrome d’allergie orale est une réaction allergique qui se limite habituellement à la région péribuccale (bouche, lèvres et gorge). Elle est provoquée par la consommation de fruits, de légumes, de diverses noix et de graines chez des personnes allergiques à certains types de pollen.

Les symptômes 

Ce syndrome prend la forme de démangeaisons ou de sensations de brûlures. La personne atteinte peut également présenter des symptômes qui affectent d’autres systèmes du corps humain et qui apparaissent immédiatement ou peu de temps après l’exposition à l’aliment allergène.

La plupart des réactions sont bénignes et de courte durée. Toutefois, certaines réactions plus graves peuvent survenir, telles que de l’urticaire ou une enflure de la bouche, du pharynx ou de la trachée.

Dans de rares cas, on observe des réactions allergiques graves généralisées, qui peuvent aller jusqu’au choc anaphylactique.

Causes

Les réactions sont causées habituellement par des aliments crus, car la cuisson permet d’éliminer la substance qui provoque le syndrome. Précisons que ce type de réaction résulte non pas de la consommation du pollen se trouvant sur l’aliment, mais plutôt de l’ingestion d’une substance qui se trouve à la fois dans le pollen et dans l’aliment.

Aliments susceptibles de déclencher le syndrome d’allergie oral chez la personne qui souffre d’allergie au pollen de bouleau, de graminées, d’armoise et d’herbe à poux

Type de pollen auquel une personne est allergique Aliments susceptibles de déclencher le syndrome d'allergie oral chez la personne qui souffre d'allergie au pollen
Bouleau

Fruits : pomme, abricot, cerise, kiwi, nectarine, pêche, poire, prune.
Légumes : anis, haricot, carvi, carotte, céleri, coriandre, cumin, aneth, fenouil, poivron vert, lentille, persil, panais, arachide, pois, pomme de terre, tomate.
Noix variées : amande, noisette et noix .
Graines : tournesol.

Graminées Fruits : kiwi, melon, orange, tomate, melon d’eau.
Armoise Fruits : pomme, melon, melon d’eau .
Légumes : carotte, céleri.
Herbe à poux Fruits : banane, cantaloup, melon miel, melon d’eau .
Légumes
: concombre, courgette.

Les renseignements contenus dans ce tableau sont issus du site Internet de l'Agence canadienne d’inspection des aliments.

Il est à noter que toutes les réactions de cette nature liées aux fruits et aux légumes ne sont pas nécessairement associées au syndrome d’allergie orale.

Bon nombre de fruits et de légumes, comme les oranges, les tomates, les pommes, les raisins et les fraises, peuvent parfois occasionner des réactions allergiques et provoquer l’apparition d’éruptions cutanées, d’urticaire ou de diarrhée.

La maladie coeliaque

La maladie coeliaque est une réponse immunitaire à la protéine du gluten de certaines céréales (avoine, blé [épeautre, kamut], orge, seigle, triticale). Toutefois, les réactions diffèrent de celles des allergies alimentaires. Cette maladie cause principalement des symptômes digestifs, par exemple la diarrhée, qui conduisent à la malabsorption de certains éléments nutritifs, notamment les protéines, le fer et le calcium.

Sensibilité chimique

La sensibilité chimique se caractérise pas une réaction indésirable à une substance telle que les sulfites. L’ingestion de sulfites par une personne sensible peut provoquer des réactions qui s’apparentent à celles de l’allergie, incluant les réactions anaphylactiques et les crises d’asthme.


Dernière mise à jour : 2015-10-26

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017