Comment vivre avec l'allergie?

Les personnes qui pensent souffrir d’allergies alimentaires devraient consulter un médecin pour confirmer l’allergène en cause et obtenir les soins adéquats. Il n’existe pour le moment aucun moyen de guérir les allergies alimentaires. La prévention reste la meilleure option, c’est-à-dire éviter les allergènes.

Précautions recommandées aux personnes allergiques

Connaître les différentes appellations des allergènes et leurs sources potentielles

Les allergènes alimentaires et leurs dérivés sont parfois désignés par différents noms sur les étiquettes, ce qui complique leur repérage. 

Consultez les listes de ces différentes allergies et appellations.

Lire les étiquettes

  • Prendre le temps de lire les étiquettes.
  • Ne consommer que des produits comportant une liste d’ingrédients.
  • Ne pas hésiter à demander aux responsables des établissements alimentaires la liste des ingrédients utilisés pour la préparation des mets : il est de leur responsabilité d’informer la clientèle.

Se méfier de la contamination directe ou croisée

  • Prendre garde aux aliments servis dans les buffets et ceux vendus en vrac, car les ustensiles peuvent avoir été utilisés pour différents produits.
  • Éviter les aliments tranchés en épicerie, car des substances allergènes peuvent avoir contaminé le tranchoir.
  • Prendre garde aux moulins à café qui peuvent avoir servi pour le café aromatisé aux noisettes ou à d’autres allergènes.

Informer son entourage sur ses allergies alimentaires

La collaboration de tous est précieuse et indispensable afin d’éviter que la personne allergique soit en contact avec des allergènes. L’entourage des personnes allergiques devrait aussi se familiariser avec le protocole d’administration de l’épinéphrine/adrénaline sous forme d’auto-injecteur.

Conserver un auto-injecteur d’épinéphrine/adrénaline

Lorsqu’un allergologue prescrit un auto-injecteur d’épinéphrine/adrénaline, il faut l’avoir sous la main en tout temps. La personne allergique ainsi que son entourage doit savoir comment s’en servir. Dans le cas d’une réaction grave, l’administration d’épinéphrine/adrénaline demeure la seule intervention appropriée. À noter qu’une supervision d’adrénaline médicale est absolument nécessaire au cours des premières heures suivant l’injection d’adrénaline.

 Auto-injecteur

Mangez en toute sécurité…

Si vous souffrez d’allergie alimentaire, assurez-vous que la personne responsable de la préparation des repas, au restaurant ou chez des amis, est avisée. Elle pourra ainsi prendre les mesures nécessaires pour éviter la contamination et vous informer de la présence de tout ingrédient auquel vous êtes allergique. Vous devez donc être certain que cette personne connaît les sources potentielles de l’allergène et qu’elle évite d’en mettre dans le plat qu’elle cuisine.

Attention ! Une infime quantité peut provoquer une très grave réaction. Dans certains cas extrêmes, la seule inhalation de la protéine responsable de l’allergie, dans les particules en suspension dégagées par la cuisson, peut provoquer des réactions allergiques.

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2015-10-26

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017