Stratégie de développement durable de l'aquaculture en eau douce au Québec (STRADDAQ)

L'aquaculture en eau douce est une industrie importante pour le développement économique du Québec. La production piscicole est passée de 300 tonnes en 1980 à un sommet de 2 200 tonnes en 1999. Toutefois, le resserrement des contraintes environnementales en pisciculture a freiné cette croissance, car la production a diminué jusqu'en 2003, puis s'est stabilisée pour atteindre 1460 tonnes en 2006.

Graphique - Production en pisciculture d'eau douce au QUébec de 1980 à 2006

Ce graphique montre l'évolution de la production piscicole au Québec de 1980 à 2006. On constate qu'après avoir culminé à 2 200 tonnes en 1998 et 1999, la production diminue progressivement depuis, à la suite du resserrement des contraintes environnementales en pisciculture. Source : MAPAQ.

D'un côté, les contraintes environnementales protègent l'industrie et le public. De l'autre côté, les producteurs peuvent augmenter leur production et le marché peut subséquemment l'absorber.

Comment conjuguer cette croissance avec une approche écologique de développement durable de l'industrie

C'est ce que veut faire la STRADDAQ, ou Stratégie de développement durable de l'aquaculture en eau douce au Québec.

Diminuer la production de phosphore

La production piscicole produit des rejets de phosphore potentiellement nocifs pour l'environnement. Pourtant, des systèmes de filtration et de sédimentation bien aménagés permettent des réductions de phosphore supérieures à 35 %. Mieux encore : couplés à des bassins d'accumulation de boue, certains systèmes permettent de retirer jusqu'à 90 % du phosphore dissous dans leurs effluents.

Côté nutrition, il existe aujourd'hui des aliments pour poissons permettant d'obtenir des rejets avant traitement nettement inférieurs aux taux actuels.

Enfin, il a été démontré qu'en modifiant la gestion de l'alimentation et en améliorant la qualité de l'eau dans les bassins d'élevage, des diminutions de rejets appréciables pouvaient aussi être réalisées.

La STRADDAQ veut encourager les pisciculteurs à diminuer de 40 % la quantité de phosphore rejetée dans les milieux récepteurs. Pour ce faire, un accompagnement technique et financier est offert.

Plus d'information

STRADDAQ

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2012-02-03

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2014