Politique linguistique

La Politique linguistique définit les règles qui touchent divers aspects des activités du Ministère, par exemple :

  • la diffusion de l’information dans les sites Web
  • la présentation des traductions
  • la composition des messages des boîtes vocales et des systèmes interactifs de réponse téléphonique
  • les communications officielles ou administratives avec les personnes morales et les entreprises
  • les communications scientifiques, etc.

La Politique tient compte du fait que le Ministère offre des services à des membres de la communauté d’expression anglaise ou d’une communauté autochtone bénéficiant de droits reconnus par la loi. Elle peut aussi tenir compte des conditions particulières liées à l’accueil et à l’établissement des personnes qui immigrent au Québec, notamment par l’adoption de mesures qui privilégient les communications en français avec elles. Le caractère international de certaines activités est également pris en considération.

Les règles que comporte la présente politique ont valeur de directives internes et doivent être respectées par tous les membres du personnel, quelle que soit leur situation ou leur catégorie professionnelle. Aussi, le Ministère s'assure que tous les membres de son personnel appliquent la Politique linguistique et qu’ils en connaissent les lignes directrices.

La Politique linguistique du Ministère s’harmonise avec la nouvelle Politique gouvernementale relative à l'emploi et à la qualité de la langue française dans l'Administration, adoptée par le Conseil des ministres en avril 2011, de même que la Politique de gestion contractuelle concernant la conclusion des contrats d’approvisionnement, de services et de travaux de construction des organismes publics (2008) et la Politique d'utilisation du français dans les technologies de l'information et des communications (2006).

Principes généraux

L’accomplissement de la mission du MAPAQ tient compte des conditions propres au Québec, notamment sur le plan linguistique. Aussi le Ministère privilégie-t-il l’unilinguisme français dans ses activités. Il marque ainsi le fait que le français est à la fois la langue officielle et la langue normale et habituelle de l’Administration et de l’espace public. À cet égard, le Ministère reconnaît que le statut officiel du français lui impose, ainsi qu'à son personnel, des obligations particulières.

Afin de jouer un rôle exemplaire quant à l’application de la Charte de la langue française, le Ministère se dote d’une politique favorisant l’emploi d’un français de qualité et visant à assurer la primauté de cette langue dans ses activités. Cette politique s’harmonise avec la mission, les caractéristiques et les sphères d’activité du Ministère.

Le Ministère accorde une attention constante à la qualité de la langue française dans l’accomplissement de ses activités et il se munit d’outils utiles à la promotion d’un français de qualité. Ainsi, il veille, comme le prévoit la Charte de la langue française, à utiliser les termes et les expressions normalisés par l’Office québécois de la langue française.

Historique

En avril 1997, le MAPAQ s’est donné une première politique linguistique. Celle-ci visait, entre autres choses, à préciser, au bénéfice des membres du personnel, la manière dont la Charte de la langue française devait s’appliquer à l’intérieur du Ministère.

Après quinze ans, il convenait de revoir la Politique linguistique du Ministère et de la mettre à jour, tout particulièrement dans la foulée de l’adoption et de la mise en œuvre, en 2011, de la nouvelle Politique linguistique gouvernementale relative à l’emploi et à la qualité de la langue française dans l’Administration.

Voir aussi

Liens utiles

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2017-09-15

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017