Matériel d'épandage

Bien épandre son fumier présuppose un matériel offrant précision et uniformité, c'est-à-dire permettant une application homogène, même à faibles doses.

Fumier solide

Avec les épandeurs à décharge arrière généralement utilisés, il n'est pas facile de réduire le taux d'application. Avec les épandeurs à décharge latérale, il est par contre assez aisé d'optimiser l'application de fumier à consistance pâteuse.

Si un épandeur est estimé non performant quant à la précision de travail, 2 solutions s'offrent pour pallier cette situation :

Modifier l'épandeur
La performance des épandeurs (répartition précise et régulière du fumier) peut être améliorée de diverses façons, notamment:

  • en augmentant la qualité de l'émiettement :
    • accroître la vitesse de rotation des batteurs déchiqueteurs
    • augmenter leur nombre
    • etc.
  • en rehaussant, sur certains modèles, les côtés du caisson (panneaux latéraux) pour permettre de mieux répartir le fumier
  • en diminuant la vitesse du mécanisme de convoyage (pont) pour permettre l'application de faibles doses à une vitesse d'avancement satisfaisante :
    • monter une roue d'engrenage comportant un nombre supérieur de dents
    • relier le mécanisme à un système hydraulique
    • etc.

Acquérir ou louer un épandeur de nouvelle génération
Les nouvelles générations d'épandeurs autorisent des niveaux de réglage de la dose passablement précis. Plusieurs constructeurs, surtout européens, offrent des modèles qui procurent une capacité et une largeur d'épandage accrues. Le gain de temps obtenu est appréciable, avec une uniformité de distribution supérieure en raison d'un meilleur émiettement et d'une répartition plus uniforme.

Fumier liquide (ou lisier)

Le lisier non traité doit être épandu près du sol avec une rampe dite basse ou des pendillards, afin d'atténuer les odeurs.

Le mieux est d'incorporer le fumier à même le sol avec un équipement auxiliaire (injecteurs, disques, etc.). Sinon, il faut enfouir le fumier dans la demi-journée ou, en cas d'impossibilité, dans les 24 heures suivant l'application.

L'aéroaspersion basse pour vos lisiers

Consulter les documents suivants:

Composition du fumier

Il est primordial de faire analyser les engrais de ferme, car leur composition peut varier grandement selon :

  • la catégorie d'animaux
  • l'âge des bêtes et leur alimentation
  • la quantité d'eau servie
  • l'abondance de la litière
  • etc.

Bien connaître son fumier permet d'adapter la quantité à épandre au besoin de fertilisation de chacune des cultures.

Vous trouverez d'autres articles scientifiques ou techniques dans le site Agri-Réseau.

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2016-07-18

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017