Agriculture biologique

La demande des consommateurs pour les produits biologiques ne cesse de croître. Différentes raisons les motivent à acheter bio

Le marché biologique est en pleine expansion dans toutes les régions du Québec. Les entreprises établies dans chacun des grands secteurs d’activité génèrent près de 12 000 emplois, dont 7 000 à temps plein.

Les magasins spécialisés et les circuits courts de commercialisation, tels que les marchés publics et les paniers bio, offrent une grande diversité d'aliments biologiques frais et transformés.

Toutefois, comme la moitié des ventes des produits biologiques s'effectue dans les supermarchés, la grande distribution porte un intérêt grandissant à la mise en valeur des aliments biologiques. Près de 200 entreprises bénéficient d'une certification biologique dans le secteur de la distribution et de la vente au détail.

Producteur agricole?

Produire bio, c’est profiter du potentiel qu'offrent les marchés locaux et extérieurs à l'égard de ce mode de production. Apprenez-en plus sur le soutien offert au secteur biologique et sur la Stratégie de croissance du secteur biologique mise au point pour favoriser le développement de ce marché.

Panier bio

Photo : Éric Labonté, MAPAQ

Qu’est-ce qu’un aliment biologique?

Les aliments biologiques sont issus d’un mode de production ou de transformation axé sur :

  • la protection de l’environnement
  • le maintien de la biodiversité
  • le respect des cycles naturels.

L’agriculture biologique favorise :

  • l’utilisation de ressources renouvelables
  • le recyclage
  • l’amélioration de la fertilité et de la qualité des sols.

Elle privilégie la santé et le bien-être des animaux, le tout dans un contexte qui valorise l’économie locale et la mise en valeur du territoire agricole.

Pour ce faire, la production et la transformation d’aliments biologiques s’appuient sur un ensemble de techniques qui excluent, notamment, le recours :

  • aux pesticides et aux engrais chimiques de synthèse
  • aux organismes génétiquement modifiés (OGM)
  • aux antibiotiques et aux hormones de croissance
  • à l’irradiation
  • aux agents de conservation chimiques.

Est-ce vraiment biologique?

L’appellation « biologique » est encadrée par une loi du gouvernement du Québec. Cette loi exige que tous les aliments portant l’appellation « biologique » soient certifiés par un organisme de certification officiellement reconnu. Par conséquent, tous les aliments biologiques doivent porter le nom de l’organisme qui les a certifiés.

Qui exerce la supervision?

Le Conseil des appellations réservées et des termes valorisants (CARTV) est l’organisme qui a reçu du MAPAQ le mandat d’encadrer et de surveiller l’utilisation de l’appellation « biologique » au Québec.

Le CARTV exerce une supervision stricte et rigoureuse des organismes de certification. Ces derniers vérifient, à leur tour, que les entreprises respectent les normes obligatoires associées à l’utilisation de l’appellation « biologique ». Cette vérification a lieu chaque année et s’appuie sur l’inspection des entreprises.

La traçabilité des aliments biologiques est assurée de la ferme jusqu’au consommateur.

Voir aussi

Liens utiles

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2016-07-20

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2016