Amélioration de la santé animale au Québec (ASAQ)

Le MAPAQ contribue à la santé du cheptel québécois par l'entremise de l’Entente relative au Programme d’amélioration de la santé animale au Québec (Entente ASAQ). Il assume, au profit des producteurs agricoles, une partie du coût des services vétérinaires exécutés par les médecins vétérinaires inscrits à l’Entente au moyen d’une aide financière qui est versée directement à ces derniers. De plus, le MAPAQ assume une partie des frais liés à l’utilisation des services spécialisés fournis par la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal.

Par ce programme, le MAPAQ désire :

  • favoriser la promotion de la santé animale
  • améliorer la condition sanitaire des animaux
  • faciliter l’accès aux soins curatifs et aux services vétérinaires préventifs de même qu'à des médicaments vétérinaires
  • améliorer sa connaissance de la condition sanitaire du cheptel par la collecte de données relatives à l'épidémiosurveillance
  • assurer la disponibilité de services vétérinaires en région
  • fournir une aide financière aux nouveaux vétérinaires qui désirent pratiquer en région.

Formulaire :

Mesures particulières de transition vers le Programme intégré de santé animale du Québec (PISAQ)

Le Programme intégré de santé animale du Québec (PISAQ) est incorporé dans l’Entente relative à la transition du Programme d’amélioration de la santé animale du Québec (ASAQ) vers le Programme intégré de santé animale du Québec (PISAQ) par l’ajout de diverses mesures particulières.

À terme, le PISAQ permettra de mieux couvrir l’ensemble des productions animales sur le territoire québécois tout en priorisant les actions qui ont un effet plus structurant sur la santé et le bien-être des animaux, ainsi que sur la prospérité du secteur bioalimentaire. Plus précisément, les activités de ce programme poursuivront les objectifs suivants :

  • Soutenir une offre de services vétérinaires qualifiés pour les clientèles moins bien servies
  • Promouvoir la responsabilisation des producteurs agricoles au moyen d’une sensibilisation accrue et d’un accompagnement structuré dans l’adoption des pratiques recommandées en matière de prévention et de contrôle, y compris en ce qui concerne la biosécurité, l’utilisation judicieuse des médicaments et le bien-être des animaux
  • Emmagasiner et diffuser une connaissance épidémiologique plus détaillée sur les maladies infectieuses ou zoonotiques et sur les autres situations susceptibles de menacer la santé du cheptel, la santé publique et le bien-être des animaux, et ce, en vue de guider les interventions publiques de prévention et de contrôle.

Projets pilotes

Afin d’entamer la transition vers le PISAQ, trois projets pilotes sont mis en œuvre à l’automne 2017 dans les secteurs des petits ruminants, des bovins laitiers et des porcins.


Pour plus d'information sur le programme ASAQ et ses modalités, vous pouvez nous joindre par courriel.

Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2017-09-15

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017