Salmonella Dublin

La bactérie Salmonella Dublin envahit le système lymphatique des animaux et peut porter atteinte aux troupeaux bovins en causant la mortalité de veaux. Elle peut aussi entraîner des infections chez d’autres espèces animales.

Les premiers cas d’infection à Salmonella Dublin au Québec ont été diagnostiqués en 2011 dans des élevages de veaux lourds. Des animaux faisant partie de ces élevages avaient été importés des États-Unis, où la maladie sévit. La filière des veaux lourds comprend les élevages de veaux de grain et de veaux de lait.

Récemment, des cas ont été confirmés dans des élevages laitiers. Les éleveurs et les vétérinaires de toutes les régions du Québec doivent donc faire preuve de vigilance. 

Le MAPAQ a effectué en 2015 une enquête de prévalence en collaboration avec l’Association des médecins vétérinaires praticiens du Québec et l’industrie. Elle a révélé que 6,8 % des élevages de bovins laitiers du Québec ont été exposés à cette bactérie. En ce qui concerne le secteur vache-veau, une enquête similaire a été effectuée en 2016 et a révélé que 1 % des élevages ont été exposés à cet agent pathogène.

Différentes mesures de surveillance et de prévention ont été mises en œuvre :

  • pour contenir la maladie au sein des élevages
  • pour prévenir la propagation de la maladie
  • pour protéger la santé publique.

Il est recommandé de renforcer les mesures de biosécurité et de diriger le lait cru de la ferme vers un circuit de pasteurisation pour détruire, par chauffage, les bactéries susceptibles d'être présentes dans le lait. 

Symptômes

  • Chez les veaux : diarrhée sanguinolente ou aqueuse, fièvre, abattement, perte d’appétit, problèmes respiratoires, mortalité subite.
  • Chez les bovins adultes : diarrhée sanguinolente ou aqueuse, fièvre, abattement, perte d’appétit, avortement, diminution de la production laitière.

Les veaux de moins de trois mois sont les plus sensibles. C’est dans ce groupe d’âge que l’on peut observer les signes cliniques les plus graves.

La bactérie n'engendre généralement aucun signe de maladie chez les bovins adultes. Le taux de mortalité des animaux infectés varie considérablement d’un élevage à l’autre. Il dépend de facteurs comme la gestion du troupeau, le système immunitaire des animaux et la qualité de leur alimentation.

Contamination

La bactérie se retrouve principalement dans les fèces des animaux. Elle peut aussi être décelée dans les sécrétions telles le lait, la salive ou l’urine. La bactérie se transmet surtout par voie féco-orale par l'intermédiaire de la nourriture, de l’eau, du lait ou d'un milieu contaminé. Elle survit pendant plusieurs mois dans l’environnement.

L’arrivée d'un animal infecté est souvent à l'origine de l'introduction de la bactérie dans un troupeau. La transmission par les visiteurs ou la machinerie, par exemple, est également possible.

Certains bovins peuvent devenir porteurs et maintenir l’infection dans un troupeau en rejetant parfois la bactérie. L’infection d’un troupeau peut entraîner des pertes économiques importantes, principalement causées par la mortalité de veaux.

Transmission aux humains

Comme les autres types de salmonelle, Salmonella Dublin peut être transmise à l’humain principalement par la consommation de lait non pasteurisé. Toutefois, la pasteurisation et la cuisson détruisent la bactérie.

La contamination est aussi possible par de la viande contaminée insuffisamment cuite ou à la suite de contacts directs ou indirects avec des animaux malades. 

Prévention

Il est recommandé d’appliquer les mesures de prévention qui suivent : 

  • Maintenir un accès restreint dans les bâtiments 
  • Fournir des bottes jetables aux visiteurs
  • Inscrire chaque visite dans un registre
  • Prêter une grande attention aux achats d’animaux
  • Procéder au nettoyage et à la désinfection du matériel.

Le dépistage précoce est aussi important. La réhydratation des animaux malades est souvent nécessaire. L’utilisation des antibiotiques peut s’avérer essentielle dans des cas critiques.

Aucun vaccin n’est actuellement disponible au Québec contre les infections à Salmonella Dublin chez les animaux.

Voir aussi

Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2017-04-18

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017