Maladie débilitante chronique (MDC)

La maladie débilitante chronique (MDC) des cervidés est une maladie à déclaration obligatoire selon l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA). C'est une maladie évolutive et dégénérative du système nerveux qui est fatale pour les animaux qui en sont atteints.

Effets chez l'animal

La maladie débilitante chronique des cervidés est une forme d'encéphalopathie spongiforme transmissible. Cette maladie a été observée chez des cerfs mulets, des cerfs de Virginie et des wapitis d'élevage et de la faune dans plus de 13 États américains, en Saskatchewan et en Alberta.

Elle s'accompagne de certains signes cliniques, notamment :

  • la dépression
  • un comportement anormal
  • une salivation excessive
  • l'incapacité à évaluer les distances
  • l'agressivité et la panique.

Contamination

Les animaux peuvent transmettre la maladie à d'autres animaux par voie orale (la salive) combinée à une source de contamination environnementale, par exemple les fèces ou l'urine. La transmission de la mère à ses petits semble peu importante.

La maladie peut atteindre les animaux d'élevage et de la faune. Les animaux infectés sont généralement adultes. L'incubation est de 18 à 36 mois. La contagiosité dure jusqu'à 18 mois avant le décès. La durée des signes cliniques est de 4 à 32 semaines chez le cerf et de 4 à 24 semaines chez le wapiti.

Il n'existe aucun traitement pour cette maladie.

Surveillance et inspection

À la suite de l'observation de la maladie dans quelques États américains et deux provinces canadiennes, une politique d'éradication a été mise en place par l'ACIA.

Un grand nombre d’analyses pour la détection de la maladie sont effectuées chaque année dans les laboratoires du MAPAQ. Aucun cas n'a encore été recensé au Québec. Des mesures ont tout de même été prises.

La surveillance de la maladie se fait chez les cervidés d’élevage par l’analyse des échantillons prélevés chez des cervidés morts à la ferme ou soumis à l’abattage dans le cadre du Programme de surveillance de la MDC dans les abattoirs sous inspection provinciale et fédérale. 

Chez les cervidés sauvages, la surveillance se fait dans le cadre du Programme de surveillance de la MDC chez les cervidés sauvages, réalisé en collaboration avec le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) dans les secteurs les plus à risque pour l’introduction de la MDC.

Année Cervidés d'élevage Cervidés de la faune Total
2017 969 985 1954
2016 1378 1674 3052
2015 1519 210 1729
2014 1759 490 2249
2013  2054  1199  3253
2012  2436  916  3352
2011  2362  1020  3808
2010 2096 957 3053
2009 985 1104 2089

Programme de certification

Le Programme volontaire de certification des troupeaux pour la maladie débilitante chronique (PVCT MDC) vise à donner aux propriétaires la possibilité de faire reconnaître leur troupeau comme troupeau d'élite relativement à la maladie débilitante chronique (MDC). Pour les acheteurs d'animaux, le programme fournit l'assurance que deux troupeaux affichant la même cote présentent des risques identiques d'infection à la MDC. Le degré d'assurance avec lequel le troupeau est jugé exempt de la MDC dépend de la période de temps écoulé depuis l'inscription au programme.

Les normes du programmes édictées par l'Agence Canadienne d'Inspection des Aliments ont été revues à la hausse en 2017. Les exploitants, dont la date anniversaire de leur troupeau se situe au-delà du 31 mars 2018, devront se conformer à ces nouvelles normes.

Pour s'inscrire au PVCT MDC ou demander des informations, veuillez communiquer avec la Fédération canadienne du mouton qui est l'administrateur régional et évaluateur du statut pour le Québec depuis février 2018.

Personne-ressource : Julia Patterson 

1 888 684-1824 ou CWD@Cansheep.ca 

Protocole d'introduction de cervidés au Québec

Le Règlement sur la certification sanitaire des animaux importés exige que l'introduction d'un cervidé au Québec soit accompagnée d'un certificat attestant qu'il est exempt de la maladie débilitante chronique (MDC) des cervidés.

Pour appuyer ce règlement, le MAPAQ a mis en place le Protocole d'introduction au Québec de cervidés en provenance d'autres provinces ou pays (PDF, 272 ko), selon lequel une autorisation est délivrée avant l'introduction de cervidés. Ce protocole précise les exigences d'admissibilité requises pour l'obtention de l'autorisation d'introduction. Tout exploitant désirant introduire des cervidés de manière temporaire (abattoir, chasse en enclos, zoo) ou permanente (élevage) doit s'informer auprès de l'ACIA concernant le permis de transport de cervidés.

Pour obtenir la version anglaise de ce protocole, communiquez avec le Sous-ministériat à la santé animale et à l'inspection des aliments.

Voir aussi

Liens utiles

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2018-02-13

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018