Yersiniose

Cause de la maladie  

  • Bactérie : Yersinia enterocolitica ou Yersinia pseudotuberculosis
  • Caractéristique :
    • Résiste à la chaleur.
    • Prolifère dans les aliments réfrigérés.

Effets chez l'humain

  • Période avant les symptômes : de 1 à 2 semaines (parfois de 2 à 3 jours si l'épisode est très aigu).
  • Symptômes : diarrhée d'une durée variable selon l'âge (de 3 à 14 jours), douleur à l'abdomen, fièvre et rougeurs possibles sur la peau, et arthrite chez les adultes.
  • Peut parfois être confondue avec l'appendicite.

Effets chez les animaux

Chez les animaux, les symptômes sont plutôt rares.

  • Y. enterolitica : vomissements, diarrhée, faiblesse et perte de poids.
  • Y. pseudotuberculosis : avortement chez les bovins et les moutons, inflammation de la mamelle chez les chèvres et des testicules chez les béliers.

À noter : Les animaux peuvent, sans être malades, transmettre la maladie à l'humain.

Sources d'infection chez l'humain

  • Animaux domestiques : surtout les porcs, les chèvres, les chiens et les chats.
  • Animaux sauvages : surtout les rongeurs et les oiseaux.
  • Environnement : cours d'eau, pâturages, jardins, etc.

Modes de transmission à l'humain

  • Contact direct avec une personne malade par voie fécale-orale. Par exemple, contamination en changeant la couche d'un bébé infecté.
  • Contact direct avec un animal malade par voie fécale-orale. Par exemple, un enfant qui joue avec un chien infecté et qui porte les doigts à sa bouche.
  • Consommation d'un aliment ou d'une boisson contaminés.

Recommandations visant à prévenir la yersiniose

  • Séparer les animaux malades des animaux sains.
  • Disposer rapidement des matières fécales des animaux, tant pour empêcher la propagation de la bactérie entre animaux qu'aux humains ou à l'environnement.
  • Empêcher les animaux d'accéder aux plans d'eau si la contamination de ceux-ci est suspectée.
  • Se laver les mains minutieusement pendant 30 secondes avec de l’eau et du savon après avoir touché aux aliments ou aux ustensiles de cuisine et après avoir touché un animal
  • Éviter de consommer du lait non pasteurisé ou des sous-produits de lait non pasteurisés provenant d'établissements qui ne possèdent pas de permis de transformation de produits laitiers;
  • Bien cuire tous les aliments d’origine animale;
  • Éviter de boire de l’eau non traitée et vérifier régulièrement l’eau de puits.
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2012-07-11

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2014