Télécharger le document

Mot du directeur

L’équipe de la Direction régionale de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec du MAPAQ est fière de vous présenter le bilan de ses réalisations pour l’année 2015-2016.

Comme toujours, lorsque vient le temps de réfléchir à nos réalisations, je me rends compte qu’il y aurait tant à écrire. La tâche nous invite à faire des choix parfois difficiles. Ainsi, le bilan ne laisse voir que la pointe de l’iceberg des efforts déployés par notre équipe pour promouvoir et appuyer l’agriculture et le secteur bioalimentaire de notre région.

Il importe par conséquent de souligner d’abord le travail accompli par le personnel de notre direction régionale. Sa contribution à l’atteinte des objectifs de croissance de notre domaine d’activité a été notable. Ensuite, il apparaît primordial d’évoquer le concours que tous nos partenaires ont apporté à la concrétisation de nos aspirations communes et à l’avancement des activités agricoles et agroalimentaires de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec.
Vous constaterez enfin que nous avons soutenu des projets qui ont permis de faire des gains appréciables, et ce, tant au chapitre de la promotion de notre secteur et de ses produits qu’au regard de la diversification de ses activités sur l’ensemble du territoire.

À vous toutes et à vous tous, merci!

Alain Sarrazin

Notre équipe

Treize personnes forment l’équipe de la Direction régionale de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec du MAPAQ. Notre effectif, réparti sur un vaste territoire, est à l’œuvre dans quatre centres de services localisés dans les villes de Rouyn-Noranda, d’Amos, de La Sarre et de Ville-Marie. Composée majoritairement de professionnels du domaine de l’agroalimentaire, l’équipe compte également dans ses rangs du personnel se consacrant au travail technique et au soutien administratif.

Mission et domaines d'intervention

La mission du MAPAQ consiste à favoriser la prospérité du secteur bioalimentaire et à veiller sur la qualité des aliments dans une perspective de développement durable. Pour réaliser le mandat qu’il s’est donné, le Ministère est appuyé par divers sous-ministériats et diverses directions. La Direction régionale de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, composante du Sous-ministériat au développement régional et au développement durable (SMDRDD), partage avec celui-ci la mission d’influencer et de soutenir l’essor de l’industrie agroalimentaire des régions du Québec. Pour remplir l’ensemble de ces mandats, l’équipe de la Direction régionale s’est dotée d’un plan d’action annuel qui s’articule autour des quatre priorités définies par le SMDRDD, à savoir : 

  1. Le développement économique du secteur agroalimentaire
  2. L’agroenvironnement
  3. Le développement régional
  4. La mise en valeur du territoire, des produits et des activités agricoles.

Le présent bilan s’organise conséquemment autour de ces quatre priorités. À cela s’ajoute un cinquième élément – les « dossiers horizontaux et ponctuels » – qui permet de mettre en évidence des activités particulières et certains programmes récurrents. Les composantes de ces dossiers sont hétérogènes. On y trouve par exemple le Programme de crédit de taxes foncières agricoles, pourvu d’une enveloppe budgétaire de plus de 1,3 million de dollars, de même que les mesures d’appui à la formation et d’aide particulière qui ont bénéficié respectivement d’un engagement financier de 10 750 dollars et de 7 000 dollars.

Le bilan des réalisations de 2015-2016 de la Direction régionale de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec a pour objet de présenter l’essentiel des actions accomplies par les membres de notre équipe et de rendre compte de la répartition des investissements financiers faits dans les différents domaines d’activité du secteur bioalimentaire.

Développement économique du secteur

En 2015, le secteur bioalimentaire donnait des emplois à quelque 7 400 personnes de la région. La valeur du produit intérieur brut (PIB) des activités de l’agriculture et de la transformation alimentaire s’élevait à 280 millions de dollars, soit 1,3 % du PIB du Québec. Sur le plan des recettes monétaires, les cinq premières productions de la région étaient dans l’ordre : l’exploitation des vaches laitières, l’élevage des bovins de boucherie, la culture des céréales et des protéagineux, la production d’œufs et la culture des pommes de terre.

L’apparition des activités agricoles et agroalimentaires sur le territoire de l’Abitibi-Témiscamingue est relativement récente. Ce décalage en comparaison avec les autres régions du Québec explique en partie qu’une plus faible portion de la zone agricole est en exploitation (3,4 % en 2012). Pourtant, la région dispose des éléments propices à un accroissement des activités dans le secteur bioalimentaire : les réserves d’eau douce sont considérables, la région recèle l’une des plus grandes étendues de sols arables en Amérique du Nord et 90 % des terres cultivées sont en bonne santé.

Pour faire face aux défis associés au développement économique du secteur agroalimentaire, l’équipe du MAPAQ a mis en œuvre les actions suivantes :

  • Appuyer financièrement la réalisation de quatre projets de la relève agricole
  • Assurer la supervision de 24 jeunes entrepreneurs dans les 5 premières années d’exploitation de leur entreprise
  • Contribuer à l’offre de formation des agriculteurs
  • Soutenir techniquement ou financièrement la réalisation de 15 projets touchant le démarrage d’entreprises, la diversification des activités ou l’expansion d’entreprises dans les domaines de la transformation bioalimentaire ou de la commercialisation
  • Collaborer à la tenue de 11 journées d’information portant sur différents types de production
  • Appuyer économiquement la mise en œuvre de 2 projets associés à la Stratégie de croissance du secteur biologique et de 58 projets en relation avec le Programme de soutien au drainage et au chaulage des terres de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec
  • Soutenir techniquement et financièrement la réalisation d’un projet lié au créneau d’excellence de l’agriculture nordique axée sur la production bovine.

Agroenvironnement

Notre équipe a poursuivi son travail visant à promouvoir le développement durable et les pratiques favorisant la protection de l’environnement auprès des entrepreneurs des secteurs agricole et bioalimentaire. Elle a aussi prêté main-forte aux différents acteurs de la région et appuyé la réalisation de nombreux projets par l’entremise de ses ressources techniques, logistiques et financières :

  • Soutien accordé à 14 entreprises par des moyens techniques et à 2 autres par une aide financière pour des aménagements de rechange destinés à l’élevage des bovins de boucherie
  • Accompagnement de 9 entreprises sur le plan technique et de 2 autres sur le plan financier pour l’adoption de modes de production respectueux de l’environnement
  • Dépistage de 11 ennemis des cultures dans 30 emplacements
  • Soutien financier pour la tenue de deux journées d’information à titre de suivi du plan d’action de l’approche régionale (PAAR)
  • Tenue de deux activités sur l’identification de l’insecte de la cécidomyie du chou-fleur
  • Soutien technique apporté à trois projets d’essai de fertilisation pour l’orge et l’avoine.

Orientation du développement régional

Les acteurs du développement du secteur bioalimentaire avec lesquels nous collaborons doivent affronter des enjeux tout aussi diversifiés que le sont les vastes et contrastés territoires dont s’occupe notre direction. Dans le contexte de l’abolition des conférences régionales des élus, il y avait tout lieu de redéfinir avec les acteurs du milieu les modalités guidant la concertation régionale. Pour remplir ce mandat, la Direction régionale envisage de mettre sur pied un comité stratégique consacré au secteur agroalimentaire. Ce projet constitue même une priorité pour l’année 2016-2017. En parallèle, pour assurer un développement du secteur agroalimentaire en harmonie avec les attentes de la société, nous avons offert un soutien technique aux municipalités régionales de comté (MRC).

Ainsi, au chapitre de l’orientation du développement régional, le personnel du MAPAQ a appuyé les acteurs du milieu en ce qui concerne la reconnaissance des productions ayant un potentiel de croissance économique, la planification stratégique régionale, le soutien aux initiatives de développement des secteurs clés et la résolution de problèmes dans des domaines vitaux du secteur agroalimentaire.

Mise en valeur du territoire, des produits et des activités agricoles

Le personnel de la Direction régionale a accordé la priorité aux actions destinées à accroître la visibilité des produits régionaux et à valoriser les activités agricoles, alors que se sont poursuivies les activités d’accompagnement relatives aux travaux de préparation des plans de développement de la zone agricole (PDZA) dans les MRC. Ainsi, les ressources humaines, techniques, logistiques et financières de la Direction régionale de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec du MAPAQ ont contribué à la réalisation de nombreux projets :

  • Soutien technique et financier accordé à la mise en œuvre de neuf projets de promotion des entreprises et des produits régionaux et de quatre activités de promotion
  • Appui apporté à deux MRC dans leur démarche visant le dépôt d’une demande d’aide financière pour la réalisation de leur PDZA
  • Contribution à la réalisation, en cours, du PDZA de la MRC d’Abitibi.

Sommaire de l'aide financière accordée aux entreprises

En 2015-2016, le MAPAQ a investi plus de 4,7 millions de dollars dans le secteur agroalimentaire de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec. Les sommes engagées avaient pour la majorité la forme d’une aide financière consentie à des entreprises agroalimentaires. Le tableau suivant rend compte de la répartition des sommes versées à l’égard de chacun des domaines d’intervention.

Appui financier du Ministère à la région en 2015-2016

Développement économique  
Appui financier aux entreprises agricoles  1 140 000$
 Services-conseils  478 630 $
 Amélioration de la santé animale  412 127 $
 Stratégie de soutien à l'adaptation des entreprises agricoles  188 162 $
 Appui au secteur biologique  10 653 $
 Appui au développement de partenaires d'affaires  4 896 $
 Appui à la relève et à l'établissement  4 664 $
 Appui financier aux entreprises de transformation alimentaire  3 866 $
 Total  2 242 998 $
Agroenvironnement  
 Entreposage des fumiers*  702 694 $
 Services-conseils  220 270 $
 Phytoprotection  14 722 $
 Total  937 686 $
Orientation régionale  
 Appui aux initiatives régionales  74 867 $
 Total  74 867 $
 Mise en valeur du territoire, des produits et des activités agricoles  
 Appui à la valorisation de l'agroalimentaire régional  41 209 $
 Aliments du Québec; toujours le bon choix!  57 855 $
 Total  99 064 $
Dossiers horizontaux et ponctuels  
 Programme de crédit de taxes foncières agricoles  1 389 973 $
 Appui à la formation  10 750 $
 Mesures particulières  7 000 $
 Total  1 407 123 $
 Total général  4 761 739 $
* Par référence à la date anniversaire de la signature de l'entente.

Photos : Éric Labonté, MAPAQ


Dernière mise à jour : 2017-04-21

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017