Compétitivité et productivité des entreprises

Accompagner et appuyer les entreprises et les filières sectorielles du bioalimentaire dans le développement stratégique de leur compétitivité et de leur productivité :

  •  Deux entreprises bovines ont été accompagnées dans un projet pilote de suivi des marchés à la bourse en production de veaux d’embouche.
  • Lancement, en collaboration avec le CRAAQ, de la version web du logiciel Rotation Plus visant à promouvoir la rotation des cultures afin de favoriser de meilleurs rendements.
  •  Dépôt du rapport sur l’utilisation d’électrolyte pré-transport dans le cadre du projet freinte phase 2, en production bovine.
  •  Dépôt, mise en ligne et présentation du diagnostic sur l’agrotourisme au Bas-Saint-Laurent lors d’un colloque régional et de 3 rencontres d’acteurs régionaux, dans le but de mettre en place un comité de développement de l’agrotourisme régional et de produire un plan d’action pour ce secteur en croissance.
  •  Réalisation et/ou collaboration à 20 activités de formation et colloques qui ont permis à plus de 1417 participants d’obtenir des informations, entre autres, sur : des nouvelles technologies, des pratiques innovantes et la gestion, afin d’augmenter la compétitivité de leurs entreprises.
  •  Rédaction de 19 articles de vulgarisation et d’information sur des sujets d’intérêt pour les producteurs, productrices et intervenants du secteur agroalimentaire, dans le mensuel agricole régional et dans une revue spécialisée en production ovine.
  •  Accompagner les producteurs du Bas-Saint-Laurent dans leur projet « Mobilisation des producteurs de grains de l’Est du Québec » et dépôt du projet dans le cadre du Programme de développement sectoriel (PDS), pour sa réalisation en 2017-2018.
  • Présentation sur l’état de situation et les perspectives d’avenir de la production maraîchère au colloque horticole régional, une fiche en horticulture maraîchère a été produite.
  •  Mise en œuvre de la phase 1 du projet « Test Cotton » qui vise à valider un aspect de l’étude sur la santé des sols au Bas-Saint-Laurent : la dynamique organique des sols.
  •  Accompagner 306 entreprises agricoles dans leurs projets de drainage et de chaulage et, durant l’année 2016-2017 supporter financièrement 199 de celles-ci, pour les 107 autres elles recevront leur aide financière durant l’année 2017-2018.

Appuyer le développement de produits distinctifs à valeur ajoutée :

  • Collaboration à l’organisation de la 2e édition de la fête de l’agneau dans les MRC de La Mitis et Rimouski-Neigette avec la participation de trois marchés publics, rejoignant plus de 3 000 personnes.
  • Accompagner la MRC de la Mitis dans le développement de la filière lin, en soutenant six nouveaux producteurs dans la production de lin.
  • Accompagner le développement de la filière sans gluten dans la production d’un cahier de charge à l’échelle de la ferme (collaboration avec la Direction régionale Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine).
  •  Accompagner l’entreprise « Agneaux de chez nous » dans sa planification de développement stratégique, au niveau de la commercialisation.

Stimuler l’innovation comme levier de développement du secteur bioalimentaire :

  • Suivi, analyse et dépôt d’un rapport sur le potentiel technico-économique de la culture du quinoa au Bas-Saint-Laurent en régie biologique et conventionnelle.
  •  Accompagner le promoteur de l’abattoir de Luceville dans leur projet de diversification dans le but d’en assurer la pérennité de ce service essentiel au secteur des productions animales, un comité sur l’avenir de l’abattoir a été mis en place, 8 pistes de solution ont été identifiées et un projet d’action devrait être déposé pour 2017-2018.
  •  Dépôt d’un rapport préliminaire pour un projet d’analyse, auprès de six entreprises conventionnelles, de la faisabilité technico-économique de l’implantation de la gourgane et de la fèverole au Bas-Saint-Laurent.
  •  Mise en place d’un réseau de production de raisin de table à l’échelle territoriale, 3 entreprises du Bas-Saint-Laurent y participent jusqu’à maintenant.
  •  Mise en place d’un réseau provincial d’essai de plantes à haute teneur en tannin, quatre sites au Québec dont un site est identifié au Bas-Saint-Laurent et, dépôt d’un projet dans le cadre du Programme de diversification sectorielle.

Accroître le nombre d’entreprises bioalimentaires québécoises répondant à la demande croissante des marchés porteurs :

  •  Dépôt du rapport d’un projet pilote dans le cadre de la Stratégie de positionnement des aliments du Québec dans le marché institutionnel (phase 1 et 2) et début de la phase 3.
  • Soutien financier et accompagnement auprès de 3 projets de promoteurs qui souhaitent répondre aux besoins en produits bioalimentaires du marché institutionnel régional.
 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2017-11-15

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018