Occasions de croissance

Les activités agroalimentaires de la Capitale-Nationale sont diversifiées, mais plusieurs sont sous-exploitées ou restent à développer, notamment le potentiel agricole périurbain ainsi que les produits de niche et du terroir régional.

Production horticole

Le secteur horticole offre un grand potentiel de développement pour plusieurs raisons :

  • climat et pédologie favorables à la diversité des produits horticoles, fruitiers et légumiers
  • possibilités de transformation
  • possibilités de valeur ajoutée (niche, terroir, biologique, aliments fonctionnels)

Nouvelles variétés de céréales

Les nouvelles variétés de céréales, de maïs-grain et d'oléagineux pourraient entraîner un accroissement des superficies en culture, ce qui aurait plusieurs avantages :

  • assurer une plus grande autonomie à la ferme
  • augmenter la rentabilité des cultures de rotation
  • permettre éventuellement une certaine récupération des terres en friche ou sous-exploitées 

Élevages non traditionnels

Certains élevages non traditionnels pourraient contribuer à :

  • diversifier les produits de la région
  • occuper les espaces moins propices à l'agriculture intensive
  • créer de nouveaux créneaux de marché 
  • stimuler l'intérêt des citadins pour l'agriculture

Acériculture

Le potentiel acéricole régional exige des actions nouvelles afin de :

  • accroître la transformation et la valeur ajoutée
  • répondre à la demande croissante des marchés extérieurs
  • établir des standards de qualité encore plus élevés

Produits nutraceutiques

En transformation alimentaire, les produits nutraceutiques constituent un secteur d'avenir à très fort potentiel.

Le terme nutraceutique désigne un « produit fabriqué à partir de substances alimentaires, mais rendu disponible sous forme de comprimé, de poudre, de potion ou d'autres formes médicinales habituellement non associées à des aliments, et qui s'est avéré avoir un effet physiologique bénéfique ou protecteur contre les maladies chroniques » (Grand dictionnaire terminologique, Office québécois de la langue française, 2002).

La région de la Capitale-Nationale possède 2 atouts indéniables pour exploiter ce secteur prometteur :

  • l'implantation d'un centre de recherche à l'Université Laval
  • la présence de producteurs dynamiques et innovateurs
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2011-02-07

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017