Réalisations 2015-2016

La Direction régionale de la Chaudière-Appalaches du MAPAQ regroupe une trentaine d’employés répartis dans cinq centres de services.

Au cours de l’année 2015-2016, les membres de l’équipe ont mené à terme de nombreux projets dans divers domaines d’activités. Par quelques exemples concrets, ce résumé des réalisations de l’année illustre les fruits de leur travail ainsi que les résultats des collaborations tissées avec d’autres intervenants du secteur agroalimentaire régional.

Un secteur dynamique et stimulant pour notre économie

L'industrie bioalimentaire de la Chaudière-Appalaches, c'est :

  • un produit intérieur brut (PIB) de 1,56 milliard de dollars, soit environ 7 % du PIB québécois
  • plus de 5500 entreprises agricoles, soit 19 % des fermes du Québec
  • une agriculture qui génère 1,31 milliard de recettes provenant du marché ainsi que 9100 emplois
  • quelque 170 entreprises de transformation alimentaire qui créent 6400 emplois

Notre mission et nos orientations

Mises en commun, nos expertises et nos idées nous permettent d’accomplir notre mission, soit favoriser la prospérité du secteur bioalimentaire et veiller à la qualité des aliments dans une perspective de développement durable.

Des orientations guident nos actions au quotidien, à savoir :

• Contribuer au développement économique du secteur bioalimentaire;
• Soutenir un développement bioalimentaire responsable.

Quelques-unes de nos réalisations

Agriculture biologique

  • Soutenir l’établissement ou la conversion de 48 entreprises en agriculture biologique. 
  • Réaliser un projet d’essai de 10 variétés d’ail françaises.

Agroenvironnement 

  • Accompagner 28 entreprises agricoles dans l’amélioration de leurs sols par des diagnostics et des correctifs en matière de drainage.
  • Dresser une carte des zones à risque pour les pollinisateurs ainsi qu’une carte illustrant la densité des ruchers, en vue de mieux protéger les pollinisateurs des risques associés aux pesticides.
  • Coordonner la mise en œuvre du projet interrégional de contrôle de la berce du Caucase.
  • Collaborer à la réalisation d’un projet interrégional, dans la culture des arbres de Noël, sur la conception d’un pulvérisateur limitant la dérive des pesticides.
  • Soutenir l’organisation de trois groupes de producteurs aux prises avec des problèmes d’ordre environnemental propres à leur microbassin versant.
  • Accompagner les clubs-conseils en agroenvironnement en ce qui a trait à la phytoprotection.

Agrotourisme et circuit court

  • Soutenir techniquement la réalisation de 11 projets liés au plan d’action de la Stratégie de positionnement des aliments du Québec sur le marché institutionnel. 
  • Appuyer neuf groupes d’entreprises dans la mise en marché collective de leurs produits.
  • Soutenir la relocalisation du Marché public de Sainte-Marie.

Grandes cultures

  • Dresser un portrait régional de la situation des ravageurs des semis dans les grandes cultures, afin d’éclairer les entreprises quant à la nécessité d’utiliser ou non des semences traitées aux néonicotinoïdes.
  • Évaluer les effets du traitement insecticide des semences sur les ravageurs des sols sur deux emplacements.
  • Sensibiliser les producteurs de grandes cultures aux répercussions de leurs pratiques et techniques de travail sur les pollinisateurs.

Horticulture

  • Soutenir l’établissement ou la diversification des activités de cinq entreprises horticoles.
  • Réaliser six essais au champ relatifs à la phytoprotection ou y collaborer étroitement.
  • Rédiger 29 bulletins ou avertissements phytosanitaires dans le domaine des petits fruits.

Mise en valeur et occupation du territoire

  • Participer à la réalisation des plans de développement de la zone agricole (PDZA) de Lotbinière, de L’Islet, de Lévis et des Appalaches.
  • Appuyer la mise en œuvre des plans d’action liés au Plan de développement du territoire et des activités agricoles de La Nouvelle-Beauce et au PDZA des Appalaches.
  • Participer à un comité régional visant à élaborer un plan de développement régional propre à la culture de l’asclépiade.

Productions animales et fourragères 

  • Réaliser 8 plans de gestion des pâturages et assurer le suivi de 27 plans mis en œuvre antérieurement.
  • Concevoir quatre séchoirs solaires pour le foin destinés à la commercialisation et pour les grains.

Promotion des produits régionaux

  • Appuyer les membres du Regroupement des bleuetières de la Chaudière-Appalaches dans la mise en valeur et la mise en marché de leurs produits.
  • Collaborer à l’organisation des journées Couleurs et saveurs de la Chaudière-Appalaches.

Relève agricole

  • Accueillir et soutenir 37 entrepreneurs dans la réalisation de leur projet de démarrage, de développement ou de diversification.
  • Assurer le suivi de 24 transferts d’entreprise.
  • Assurer, pendant 5 ans, le suivi post-établissement de 29 entreprises ayant effectué un démarrage ou été l’objet d’un transfert non-apparenté.
  • Accompagner les groupes de la relève agricole en appuyant l’organisation de 16 activités visant l’acquisition de nouvelles connaissances.

Transfert technologique

  • Diffuser trois infolettres destinées aux transformateurs alimentaires.
  • Coordonner la parution de 6 éditions du journal Vision agricole, tout en assurant la rédaction de 71 articles.
  • Organiser 30 journées d’information, formations, démonstrations ou colloques destinés à informer les diverses clientèles du Ministère ou collaborer étroitement à ces activités.
  • Réaliser 17 projets d’innovation ou y collaborer, en relation avec différents domaines, par exemple la phytoprotection, la conservation des sols, le séchage du foin ou les nouvelles cultures.

Transformation alimentaire

  • Soutenir techniquement 23 transformateurs alimentaires dans la réalisation de leurs projets de développement.
  • Évaluer les besoins de relève de 150 transformateurs alimentaires.

De l'aide financière pour appuyer nos entreprises

Pour soutenir la vitalité du secteur bioalimentaire régional, plus de 34 millions de dollars ont été versés aux entreprises agricoles et agroalimentaires de la Chaudière-Appalaches en 2015-2016.

 Secteurs d'intervention  Montant
 Remboursement de taxes

21 386 610 $

 Appui aux services-conseils

3 969 780 $

 Agroenvironnement

3 635 908 $

Santé animale

3 553 165 $

Innovation, adaptation et développement économique

 583 108 $

Mise en valeur du territoire et des activités agricoles

 503 170 $

 Transformation et mise en marché

278 945 $

 Relève et formation

53 663 $

 Autres

79 345 $

 Total

 34 043 694 $

Vous pouvez aussi télécharger le document Bilan des réalisations 2015-2016 (PDF, 3,7 Mo).


Dernière mise à jour : 2016-08-30

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017