Portrait agroalimentaire de la MRC Marguerite-D'Youville

La municipalité régionale de comté (MRC) Marguerite-D’Youville part au pied du mont Saint-Bruno et s’étend le long du littoral du fleuve Saint-Laurent, englobant au passage plusieurs archipels d’îles. Sa proximité fluviale, ses plaines agricoles et ses villages historiques, riches en trésors patrimoniaux, lui confèrent un cadre de vie champêtre.

La MRC en chiffre :

  • territoire de 347,5 km2
  • 6 municipalités
  • 73 834 habitants (5 % de la population montérégienne)
  • 27 923 hectares en zone agricole (soit 80 % du territoire de la MRC)
  • 191 fermes (moins de 1 % des fermes de la Montérégie)
  • 8 entreprises de transformation alimentaire (2 % des entreprises de transformation de la Montérégie)


L'agriculture

La transformation alimentaire

La mise en marché

La relève


Les constats et les perspectives

  • Mi-urbaine, mi-rurale, Marguerite-D’Youville est un chef lieu de développement résidentiel, industriel, commercial et touristique.
  • Les activités agricoles de la MRC sont en transition comme en témoignent la diminution du cheptel animal traditionnel, l’observation d’initiatives ponctuelles de diversification de la production agricole et l’émergence d’une agriculture de loisir.
  • La présence de nombreuses infrastructures industrielles et d’un important réseau de transport routier et fluvial, dont le croisement des autoroutes 20 et 30 ainsi que l’installation portuaire à Contrecoeur, sont des atouts pour les entreprises agricoles et de transformation alimentaire implantées sur le territoire.
  • Marguerite-D’Youville connaît une importante croissance démographique, particulièrement à Saint-Amable, Sainte-Julie et Varennes, trois villes faciles d’accès via les autoroutes 20 et 30, de même que la route 132. Cette croissance démographique représente un bassin de consommateurs potentiel pour l’achat d’aliments produits dans la MRC.

Mise à jour : 1er mai 2014 

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2014-10-01

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018