Bilan annuel des toxi-infections alimentaires

Le bilan regroupe les déclarations de toxi-infections alimentaires provenant des directions régionales du MAPAQ et du Service d'inspection de la Ville de Montréal.

Bilan 2013-2014 -  Survol des faits saillants

Du 1er avril 2013 au 31 mars 2014, 1 411 épisodes de toxi-infection alimentaire (TIA) se rapportant à 1 586 déclarations (y compris les 53 dossiers portant sur les allergies) ont été signalés au MAPAQ. Ces signalements visaient 4 185 personnes malades.

  • Les directions d’inspection des aliments du MAPAQ et celle de la Ville de Montréal sont intervenus, de façon préventive, dans 136 dossiers, la majorité se traduisant par des vérifications d’établissements. Ces derniers étaient aux prises avec des problèmes de gastroentérite virale transmise d’une personne à une autre et pouvant contaminer les aliments.
  • À l’échelle du Québec, les signalements de toxi-infection alimentaire rapportés au MAPAQ en 2013-2014 étaient imputables à des aliments ingérés :
    • dans 907 dossiers (57,2 %) au restaurant
    • dans 625 dossiers (39,4 %) au domicile
    • dans 34 dossiers (2,1 %) dans d’autres catégories d’établissements
    • dans 20 dossiers (1,3 %) dans des institutions.
  • Le groupe alimentaire « Viandes et volailles » a été le plus souvent visé par les déclarations de toxi-infection alimentaire (29,5 %). La plupart des aliments mis en cause par les 1 586 déclarations avaient été consommés dans des restaurants ou livrés par ces derniers (62,3 %), achetés chez des détaillants (29,7 %) ou préparés par un traiteur (5,5 %).
  • Les agents pathogènes le plus souvent à l’origine des signalements étaient les shigelles et les salmonelles, suivies de Campylobacter et de E. coli O157:H7 et du. Cette année, plusieurs dossiers transférés au MAPAQ avaient un lien avec des gastroentérites d’origine virale dont l’identification du virus n’a pas été confirmée par des prélèvements de selles. 

Plus d'information

Voir aussi


Dernière mise à jour : 2014-12-29

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2016