Agriculture biologique

Qu’est-ce qu’un aliment biologique ?

Les aliments biologiques sont issus d’un mode de production ou de transformation axé sur :

  • la protection de l’environnement
  • le maintien de la biodiversité
  • le respect des cycles naturels.

L’agriculture biologique favorise :

  • l’utilisation de ressources renouvelables
  • le recyclage
  • l’amélioration de la fertilité et de la qualité des sols.

Elle privilégie la santé et le bien-être des animaux, le tout dans un contexte qui valorise l’économie locale.

Pour ce faire, la production et la transformation d’aliments biologiques s’appuient sur un ensemble de techniques qui excluent, notamment, le recours :

  • aux pesticides et aux engrais chimiques de synthèse
  • aux organismes génétiquement modifiés (OGM)
  • aux antibiotiques et aux hormones de croissance
  • à l’irradiation
  • aux agents de conservation chimiques.

Est-ce vraiment biologique ?

L’appellation « biologique » est encadrée par une loi du gouvernement du Québec. Cette loi exige que tous les aliments portant l’appellation « biologique » soient certifiés par un organisme de certification officiellement reconnu. Par conséquent, tous les aliments biologiques doivent porter le nom de l’organisme qui les a certifiés.

Qui exerce la supervision ?

Le Conseil des appellations réservées et des termes valorisants (CARTV) est l’organisme qui a reçu du MAPAQ le mandat d’encadrer et de surveiller l’utilisation de l’appellation « biologique » au Québec.

Le CARTV exerce une supervision stricte et rigoureuse des organismes de certification. Ces derniers vérifient, à leur tour, que les entreprises respectent les normes obligatoires associées à l’utilisation de l’appellation « biologique ». Cette vérification a lieu chaque année et s’appuie sur l’inspection des entreprises.

La traçabilité des aliments biologiques est assurée de la ferme jusqu’au consommateur.

Les aliments biologiques, plus chers ?

Le prix des aliments biologiques est souvent plus élevé que celui des non biologiques, et pour cause ! Il englobe déjà les coûts associés à la prévention de la pollution et à la protection de l’environnement. Par exemple, en agriculture biologique :

  • les herbicides sont remplacés par des sarclages mécaniques et manuels
  • le compost, les engrais verts et naturels se substituent aux engrais chimiques de synthèse
  • les hormones de croissance sont remplacées par des périodes d’élevage plus longues, etc.

Pourquoi acheter bio ?

Plusieurs raisons motivent les consommateurs à acheter des aliments biologiques, les plus fréquentes étant la protection de l’environnement, la santé, le soutien de l’économie locale et même le goût. En effet, la production d’aliments biologiques se fonde sur des principes fondamentaux :

  • Éviter toute forme de pollution de l’eau, de l’air et du sol
  • Offrir des aliments sains et de haute qualité nutritive
  • Encourager et valoriser l’économie locale.

Du bio québécois dans votre assiette !

Bien que nous puissions trouver de plus en plus d’aliments biologiques sur les tablettes des épiceries, il est important de privilégier l’achat de ceux qui sont produits et transformés au Québec !

Tout en apportant une contribution positive à la protection de l’environnement, vous encouragez les entreprises de chez nous, favorisez l’économie locale et appuyez la vitalité régionale.

Le Québec compte plus de 1 300 entreprises de production et de transformation d’aliments biologiques qui offrent plus de 5 500 produits différents. Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, demandez-le à votre détaillant !

Vous pouvez trouver la liste des aliments biologiques et découvrir les entreprises qui les produisent ou les transforment en consultant le Répertoire des produits biologiques certifiés du Québec.

Liens intéressants

Vous pouvez aussi consulter la version PDF du document Les aliments biologiques, un choix logique.


Dernière mise à jour : 2014-04-03

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2014