Poussins, canetons et lapereaux offerts à Pâques

Un engagement qui se prolonge au-delà du congé pascal!

L’adoption d’un animal est un engagement à long terme qui doit être mûrement réfléchi. Chaque année, des poussins, des canetons et des lapereaux sont abandonnés par leurs récents propriétaires peu après la fête de Pâques.

Avant d’adopter un de ces animaux, il importe de prendre en considération certains aspects.

Saviez-vous qu’ils ont des besoins particuliers, par exemple :

Lapin

Photo : Martin Blache, MAPAQ

  • la baignade pour les canards
  • une alimentation riche en foin de qualité et en légumes frais pour le lapin, ainsi que le brossage et la taille de ses griffes.

Êtes-vous prêt à assumer les coûts relatifs à leur entretien, notamment :

  • les soins vétérinaires
  • l’achat de nourriture
  • les frais de toilettage et de pension
  • l’achat d’accessoires?

Il faut également avoir conscience que posséder un animal de compagnie représente un engagement à long terme. Ces petits animaux deviendront grands rapidement. Par exemple, un lapin exige un engagement d’au moins dix ans, parfois plus! De même, une poule élevée à l’extérieur nécessite, entre autres choses, des installations particulières en prévision de notre hiver rigoureux.

Si vous êtes véritablement prêt à passer à l’adoption, songez à favoriser un refuge pour l’adoption d’un animal de compagnie. Vous donnerez ainsi un foyer à un animal qui en a bien besoin!

Canetons

Photo : Marc Lajoie, MAPAQ

Maladies transmises par les animaux aux humains

La salmonellose et la campylobactériose sont parfois transmises à l’humain à l’occasion d’un contact avec des poussins, des canetons, d’autres volailles ou leur environnement. À cet égard, les femmes enceintes, les jeunes enfants et les personnes âgées ou celles dont le système immunitaire est affaibli sont spécialement vulnérables.

Connaissez-vous les mesures à prendre pour prévenir ces maladies?

  • Confinez les animaux dans un habitat qui est conçu pour eux, de façon à éviter de contaminer l’environnement des personnes qui les côtoient (ex. : plancher, baignoire).
  • Évitez d’embrasser un animal ou de l’approcher de votre visage.
  • Lavez-vous les mains immédiatement après un contact.
  • Informez-vous des autres mesures à prendre pour prévenir les risques. Visitez Maladies animales transmissibles à l'humain.

Enfin, si vous êtes témoin d'une situation jugée inacceptable concernant la santé et le bien-être des animaux, la ligne 1 844 ANIMAUX est à votre disposition et permet de dénoncer cette situation en toute confidentialité, et ce, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24.

Pour en apprendre plus au sujet des petits élevages d’oiseaux, visitez Petits élevages d’oiseaux.

Voir aussi

 
Ne pas remplir ce champs

Publicité

Institut de technologie agroalimentaire Coin des jeunes Version mobile

Dernière mise à jour : 2019-04-05

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019