Innovation dans le domaine agroalimentaire

Ottawa et Québec versent une aide financière de plus de 30 000 dollars à l’entreprise Argousier des Appalaches inc.

Québec , le 23 mars 2018 -

Le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec accordent une aide financière pouvant atteindre la somme de 30 971 dollars à Argousier des Appalaches inc., de Sainte-Lucie-de-Beauregard, pour la réalisation d’un projet de développement de nouvelles boissons à base d’argousier. Ce projet, qui profite de la collaboration du Centre de développement bioalimentaire du Québec de Sainte-Anne-de-la-Pocatière, vise à diversifier les activités de l’entreprise en lui permettant de mettre au point un jus d’argousier ainsi qu’une boisson d’argousier aromatisée à l’érable et de déterminer les meilleures voies de valorisation des drêches.

L’aide financière provient du programme Innov’Action agroalimentaire du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, mis en œuvre en vertu de l’entente Canada-Québec Cultivons l’avenir 2.

M. Jean-Claude Poissant, secrétaire parlementaire du ministre fédéral de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lawrence MacAulay, et M. Norbert Morin, député de Côte-du-Sud et whip adjoint du gouvernement, au nom du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Laurent Lessard, en ont fait l’annonce en précisant que le programme Innov’Action agroalimentaire a pour objet d’encourager la recherche et l’innovation dans le domaine agroalimentaire en vue d’accroître la compétitivité des entreprises des secteurs agricole et de la transformation alimentaire.

Citations

« L’argousier est un petit fruit bien adapté au climat nordique québécois qui gagne en popularité auprès des chefs et des consommateurs. Je suis fier de l’appui de notre gouvernement envers ce projet d’innovation qui permettra à Argousiers des Appalaches inc. d’élargir le champ de ses applications. J’en profite également pour féliciter les huit producteurs et leur famille qui ont choisi d’unir leurs efforts pour développer et faire croître ce nouveau secteur de production dans leur région. »

M. Jean-Claude Poissant, secrétaire parlementaire du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« L’innovation et la recherche sont des moteurs de compétitivité. Dans le contexte d’ouverture des marchés, nos entreprises se doivent de demeurer productives et innovantes. Néanmoins, les recherches peuvent s’avérer coûteuses et risquées, c’est pourquoi les entreprises innovatrices doivent recevoir le soutien adéquat pour mener à bien leurs projets. Le gouvernement du Québec est fier d’encourager, par l’entremise du programme Innov’Action agroalimentaire, les efforts de recherche et de développement dans le domaine agroalimentaire tout en stimulant l’investissement dans la région de la Chaudière-Appalaches. »

M. Laurent Lessard, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

« L’argousier est bien adapté au climat du comté et les caractéristiques nutritionnelles de son fruit sont de plus en plus valorisées par les secteurs alimentaire et pharmaceutique. L’entreprise Argousier des Appalaches contribue à l’essor, à la pérennité et à la consolidation de cette production émergente au Québec et surtout en Côte-du-Sud. Par l’intermédiaire de cette contribution concrète, le Canada et le Québec participent au développement stratégique d’une entreprise de transformation alimentaire prometteuse. »

M. Norbert Morin, député de Côte-du-Sud et whip adjoint du gouvernement

Faits saillants

  • Argousier des Appalaches inc. est un regroupement de huit producteurs de la région de la Chaudière-Appalaches. En 2013, ces producteurs ont planté 16 000 arbres dans leurs vergers. Par la suite, en 2016, ils ont établi un centre de conditionnement à Sainte-Lucie-de-Beauregard. Les promoteurs du projet vendent déjà les fruits congelés à des transformateurs.
  • L’objectif général que poursuit le programme Innov’Action agroalimentaire est d’accroître la compétitivité des entreprises du secteur agricole et du secteur de la transformation alimentaire par la recherche et l’innovation, et ce, tout en favorisant l’équilibre des dimensions environnementale, sociale et économique de leur développement. Il s’inscrit ainsi dans une perspective de développement durable.
  • Le programme Innov’Action agroalimentaire compte quatre volets :
    • Volet 1 : Recherche appliquée;
    • Volet 2 : Innovation en production agricole;
    • Volet 3 : Innovation de produits et de procédés en transformation alimentaire;
    • Volet 4 : Réseautage et concertation.
  • Depuis le lancement du programme en 2013, ce sont plus de 21 millions de dollars qui ont été investis par le gouvernement du Canada et par le gouvernement du Québec par l’entremise d’Innov’Action agroalimentaire pour appuyer la réalisation de projets de recherche et d’innovation.

Liens connexes


Dernière mise à jour : 2018-03-23

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018