Aide financière de 150 000 dollars accordée à La Trappe à fromage de l'Outaouais

Automatisation et robotisation des entreprises

Québec , le 22 août 2018 -

Le gouvernement du Québec accorde une aide financière pouvant atteindre 150 000 dollars à l’entreprise La Trappe à fromage de l’Outaouais pour la modernisation de son équipement et l’automatisation d’une partie de ses activités réalisées manuellement. Cette aide financière provient du programme Transformation alimentaire : robotisation et systèmes de qualité, qui s’inscrit dans la volonté gouvernementale d’encourager les entreprises agricoles, aquacoles, des pêches et de la transformation alimentaire à investir 15 milliards de dollars dans le secteur bioalimentaire d’ici 2025.

Le député de Chapleau, M. Marc Carrière, en a fait l’annonce au nom du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Laurent Lessard, en précisant que le programme mis à contribution vise à aider les entreprises à mieux s’adapter à l’intensification de la concurrence et au manque de main-d’œuvre.

Citations :

« L’industrie de la transformation des aliments et des boissons, notamment dans le secteur laitier, est un pilier de l’économie québécoise. La robotisation et l’automatisation des tâches sont des solutions d’avenir qui permettront d’augmenter la productivité et d’améliorer les conditions de travail du personnel. Également, avec la hausse du contingent européen au Canada, il est essentiel de supporter nos fromageries québécoises. »

M. Laurent Lessard, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

« La Trappe à fromage de l’Outaouais est une entreprise familiale bien connue dans la région. Les familles Hébert et Joanisse fabriquent leurs produits avec passion depuis plus de 20 ans. Le programme Transformation alimentaire : robotisation et systèmes de qualité leur donne le coup de pouce nécessaire pour s’adapter à cette réalité tout en restant compétitives. Des projets comme celui-ci sont un excellent investissement pour la région de l’Outaouais. »

M. Marc Carrière, député de Chapleau

Faits saillants :

  • Le programme Transformation alimentaire : robotisation et systèmes de qualité est doté d’un budget total de 75 millions de dollars et déployé sur une période de 5 ans, soit jusqu’en 2023. Ce programme, qui comporte deux volets et autant de sous-volets, s’adresse à l’ensemble des entreprises de transformation alimentaire.
  • L’industrie de la transformation des aliments et des boissons compte plus de 2 400 établissements répartis dans toutes les régions du Québec.
  • En 2017, le secteur de la transformation alimentaire procurait 69 689 emplois et il occupe le premier rang dans le secteur manufacturier quant à l’importance économique.
  • Ce sont 70 % des produits issus des activités de l’agriculture et de la pêche au Québec qui sont achetés par les transformateurs alimentaires québécois.

Liens connexes :


Dernière mise à jour : 2018-08-24

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018