​​​Production de lait de vache

 

Le secteur laitier est le secteur agroalimentaire le plus important au Québec. À lui seul, il génère 28 % des recettes agricoles de la province.

Le Québec est aussi le plus grand producteur de lait au Canada. Il fournit 36 % de la production laitière canadienne et compte 48 % des fermes laitières au pays, disposant donc de fermes de plus petite taille que la moyenne au Canada.

La province est également un grand joueur dans la transformation des produits laitiers. Elle transforme 36 % du lait produit au Canada. Elle se démarque comme le plus important fabricant de yogourt (77 % de la production canadienne) ainsi que le plus important fabricant de fromage (51 %).

La croissance importante de la demande des consommateurs pour les produits laitiers, en particulier pour les produits laitiers riches en matières grasses, s’est traduite par une augmentation de la production de lait de près de 16 % entre 2014 et 2018.

L'industrie laitière fait partie des productions soumises au système de la gestion de l’offre.

Le lait en chiffres (2018)

  • Nombre de producteurs (détenteurs de quotas) : 5 050
  • Nombre de vaches laitières : 357 200
  • Volume de production : 3 354 millions de litres
  • Recettes monétaires : 2,4 G$

Où se trouvent les producteurs de lait au Québec? (2018)

 

Description textuelle du graphique

Production laitière

La vache blanche à taches noires est certainement l’emblème de l’industrie laitière québécoise! En effet, près de 95 % des vaches enregistrées sur les fermes au Québec sont de race holstein.

Vaches de race Holstein.

Pour produire du lait, les vaches doivent se reproduire. Après une gestation de 9 mois, les vaches commencent leur lactation. Celle-ci dure un peu moins de 12 mois.

Les fermes laitières québécoises comptent en moyenne 71 vaches. Chaque bête donne près de 9 400 litres de lait par année.

Les vaches sont logées dans des étables. Avec l’arrivée de nouvelles technologies et pour contrer la rareté de la main-d’œuvre, les producteurs investissent de plus en plus dans l’automatisation des tâches. Ainsi, des robots spécialisés s’occupent entre autres de l’alimentation et de la traite des animaux.

Robot pour la traite automatique des vaches.

Transformation des produits laitiers

Le Québec compte un peu plus de 90 entreprises qui transforment le lait de vache.

On retrouve sur le marché une vaste gamme de produits laitiers fabriqués ici : lait nature, lait au chocolat, crème, fromage, yogourt, beurre, crème glacée, etc.

Les fromagers québécois se démarquent par la qualité de leurs produits. Leurs fromages fins brillent dans les concours gastronomiques. Ils sont reconnus autant ici qu’à l’international.

On compte aussi près d’une vingtaine de producteurs-transformateurs. Ces exploitants transforment eux-mêmes le lait provenant de leur troupeau. La plupart vendent leurs produits directement à la ferme.

Les produits transformés en chiffres (2018)

  • Recettes provenant de la transformation : 5,4 G$
  • Fabrication de yogourt : 298 924 tonnes
  • Fabrication de fromage (cottage exclu) : 245 895 tonnes
  • Fabrication de beurre : 42 735 tonnes (2017)

Crème glacée.De plus en plus de produits innovants sont disponibles sur le marché pour répondre aux demandes des consommateurs. En plus des produits laitiers biologiques, on trouve des produits fabriqués à partir de lait de vaches nourries sans OGM, des produits faibles en gras et en sucre (comme le yogourt grec), des produits sans lactose, les produits enrichis en protéines ainsi qu’une grande variété de desserts glacés.

Lait biologique

Le Québec est le premier producteur de lait biologique au Canada et sa production ne cesse d’augmenter. Plusieurs produits laitiers biologiques sont disponibles sur le marché, dont le lait, le yogourt, le fromage et le beurre.

Pour être certifiés biologiques, les producteurs de lait doivent suivre les normes en vigueur au Québec. Parmi les exigences, notons l’obligation de nourrir les animaux avec des aliments certifiés biologiques et l’accès au pâturage lorsque la température le permet.

Développement durable

Le secteur laitier est soumis à une règlementation rigoureuse en ce qui a trait à l’environnement et à la salubrité des aliments.

Au cours des dernières années, les producteurs ont démontré leur engagement à offrir des aliments de haute qualité, produits de façon responsable et durable par la mise en place du programme ProAction. Ce programme comporte 5 volets :

  • la qualité du lait et la salubrité des aliments
  • le bien-être animal
  • la traçabilité
  • la biosécurité
  • l’environnement.

Le secteur laitier est le premier secteur agricole québécois à avoir effectué une analyse du cycle de vie. Cette analyse est l’outil le plus complet permettant d’évaluer les incidences environnementales d’un produit. Ainsi, entre 2011 et 2016, l’industrie a réduit son utilisation d’eau de 13 % et a diminué ses émissions de gaz à effet de serre de 9 % pour la même quantité de lait produite.

Soutien aux producteurs

Le MAPAQ met plusieurs programmes d’aide financière à la disposition des producteurs. En outre, il est possible d’obtenir des conseils ou de l’information en consultant un conseiller régional du Ministère.

Voir aussi

Liens utiles

Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2020-04-24

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2020