Culture de la pomme (pomiculture)

Enfant croquant une pomme dans un verger.

Parmi les fruits cultivés au Québec, la pomme est le fruit préféré des Québécois.

À l’automne, de nombreux vergers ouvrent leurs portes aux visiteurs qui désirent cueillir eux-mêmes leurs fruits. L’autocueillette permet aux petits, comme aux plus grands, de découvrir la culture de la pomme, les nombreuses variétés de ce fruit et les produits issus de sa transformation.

Culture de la pomme en chiffres (2017)

Le Québec est la 3e province productrice de pommes au Canada, après l’Ontario et la Colombie-Britannique.

  • Nombre d’entreprises : 438
  • Production annuelle moyenne : 108 000 tonnes
  • Consommation canadienne (pommes fraîches et transformées) : 18,63 kg par personne
  • Recettes : 57,3 M$

Où se trouvent les producteurs de pommes au Québec? (2016)

Description textuelle du graphique

Pommes pour tous les goûts

La pomme McIntosh est la plus prisée des consommateurs québécois. C’est aussi la variété la plus cultivée au Québec : elle représente 57 % de la production totale. Viennent ensuite la Spartan, la Cortland et l’Empire.

Les consommateurs sont aussi de plus en plus attirés par de nouvelles variétés, comme la Gala et la Honeycrisp. Ces variétés sont généralement importées. Cependant, les producteurs d’ici les ajoutent maintenant à leurs vergers.

Pommes transformées

Si les pommes fraîches ont la cote, les consommateurs québécois les aiment également sous d’autres formes.

L’industrie de la transformation de la pomme est très importante. Elle permet d’écouler plus de la moitié des pommes récoltées au Québec. Près de 65 entreprises de grande et de moyenne tailles s’y consacrent, dont certaines sont d’envergure internationale.

Parmi les produits transformés, on trouve :

  • le cidre
  • le jus
  • la compote
  • les tartes
  • les pommes en conserve, etc.

Verres de cidre.Le cidre de glace est une innovation du Québec et l’un de ses produits phares. Ce cidre liquoreux est obtenu par la fermentation du jus de pommes de variétés tardives dont les sucres sont concentrés par le froid. Une appellation réservée « Cidre de glace du Québec » authentifie les cidres remplissant les critères particuliers de ce produit de notre terroir.

Environ 70 entreprises québécoises se consacrent à la fabrication de cidre.

Importations et exportations

Les Québécois consomment plus de pommes que les quantités cultivées dans nos vergers. L’industrie agroalimentaire doit donc compter sur l’importation pour combler la demande.

En 2017, la province a importé pour 38 M$ de pommes fraîches, principalement des États-Unis. On importe également des produits transformés, principalement du jus concentré en provenance de la Chine (50 M$).

Les exportations sont faibles. Pour l’année 2017, la valeur des pommes fraîches exportées s’élève à 6 M$. Plus de 90 % de ces exportations sont destinées au marché américain.

Soutien aux producteurs

Le MAPAQ met plusieurs programmes d’aide financière à la disposition des producteurs. En outre, il est possible d’obtenir des conseils ou de l’information en consultant un conseiller régional du Ministère.

Voir aussi

Liens utiles

Photos : Éric Labonté, MAPAQ.

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2019-08-23

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019