Questions et réponses - DEP

1. Les porcs malades peuvent-ils transmettre le virus aux humains ou à d’autres animaux?

Réponse : Non. Cette maladie n’est pas transmissible aux humains (zoonose). Les autres espèces animales ne peuvent pas non plus en être affectées.

2. Les consommateurs doivent-ils craindre la consommation d’aliments d’origine porcine?

Réponse : Non. Cette condition n’affecte en rien la sécurité et la salubrité des aliments produits.

3. Que dois-je faire si je suis un éleveur de porcs?

Réponse : Il est impératif de mettre en place des mesures de biosécurité dans l’élevage pour limiter les risques d’introduction du virus.

Vous pouvez consulter le guide Biosécurité à la ferme d’élevage – Mise en garde concernant la propagation des maladies du MAPAQ. Des directives adaptées au secteur porcin sont aussi disponibles sur le site internet des Éleveurs de porcs du Québec.

Les éleveurs doivent aussi maintenir un suivi régulier avec leur médecin vétérinaire. Il faut l’aviser immédiatement si des signes cliniques compatibles avec la diarrhée épidémique porcine apparaissent.

4. Quel est le rôle des médecins vétérinaires en pratique porcine?

Réponse : Les médecins vétérinaires du Québec sont informés sur une base régulière de l’évolution de la situation au pays au regard de la diarrhée épidémique porcine.

Des mesures ont été mises en place pour faciliter la détection rapide des cas advenant l’apparition de cette maladie sur le territoire québécois. Ainsi, les médecins vétérinaires peuvent conseiller efficacement les éleveurs sur les meilleures pratiques en matière de diagnostic, de prévention et de traitement. Ils peuvent aussi soumettre au besoin des échantillons pour une analyse de laboratoire en cas de suspicion de la maladie.

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2015-05-12

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019