Compostage de volaille ou de porc à la ferme

Cette méthode de valorisation des animaux morts peut être utilisée uniquement par un producteur avicole ou porcin, et ce, pour ses propres animaux seulement.

Obligations légales

  • Le producteur avicole ou porcin doit détenir un permis pour exploiter un atelier d'équarrissage où il effectue le compostage de volaille, d'œufs ou de porc provenant exclusivement de son exploitation.
  • Le producteur avicole ou porcin doit posséder une installation de compostage comportant :
    • une plate-forme bétonnée étanche
    • un toit avec corniches
    • des sections de compostage primaire et secondaire
    • une structure empêchant les animaux vivants d'y avoir accès.
  • Le producteur avicole ou porcin doit tenir un registre indiquant :
    • la date à laquelle des carcasses sont introduites dans l'installation de compostage
    • le nombre de carcasses
    • le poids approximatif des bêtes
    • l'espèce
    • la température de la masse en compostage à intervalles de 72 heures ou moins (producteur porcin seulement).
  • L'utilisation ou l'élimination du compost produit dans l'installation doivent être conformes à la Loi sur la qualité de l'environnement et à ses règlements.

Le compostage de volaille ou de porc à la ferme est régi par le Règlement sur les aliments et par la Loi sur la qualité de l'environnement et ses règlements.

Liens utiles

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2018-09-10

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019