Le MAPAQ place le citoyen au cœur du bioalimentaire régional afin d’appuyer, grâce à sa mission, une offre alimentaire de qualité et permettre l’essor de l’agroalimentaire centricois dans une perspective de développement durable pour le mieux-être de la société québécoise.

Pour y arriver, le MAPAQ au Centre-du-Québec prend appui sur une équipe multidisciplinaire dont l’expertise en innovation contribue au développement dynamique de notre région.

Nos interventions s’inscrivent à travers les enjeux et les défis du Plan stratégique 2015-2018 du MAPAQ.

Orientation 1 - Contribuer au développement économique du secteur bioalimentaire


Axe - Compétitivité et productivité des entreprises


En collaboration avec le Centre de recherche en sciences animales de Deschambault (CRSAD), réalisation d’un projet sur l’inversion des taux dans la production de lait de chèvre. L’objectif était de vérifier l’effet du potassium donné en prévention afin d’éviter que le taux de gras du lait diminue plus bas que le taux de protéine. Les essais se sont effectués chez neuf entreprises caprines de la région et sur la ferme expérimentale du CRSAD. Les résultats ont permis de constater que l’apport de bicarbonate de potassium n’a pas eu d’effet significatif sur les composantes du lait.

Évaluation de la quantité de parasites internes dans les fèces d’animaux aux pâturages chez 21 entreprises en productions animales (bovins laitiers, bovins de boucherie, ovins et caprins). Les prélèvements aux champs ont permis d’établir un portrait coprologique pour évaluer le niveau de contamination et de proposer des pistes d’amélioration aux entreprises participantes.

Appui aux entreprises acéricoles par de nombreux projets et la diffusion d’information stratégique pour le développement des entreprises :

Crédit : Éric Labonté, MAPAQ

  • Réalisation et diffusion des résultats d’une enquête réalisée auprès de 164 acériculteurs sur l'efficacité énergétique et la performance des évaporateurs au bois, aux granules ou à l'huile
  • Évaluation de la productivité des acériculteurs en forêt par la réalisation d’un inventaire des équipements forestiers et des techniques de production de bois de chauffage à travers le monde
  • Estimation des érablières et de la qualité du sirop d'érable en fonction de la norme californienne sur le plomb et de l'impact sur leurs façons de produire du sirop
  • Renseigner les acériculteurs sur l'adultération du sirop d’érable sur le goût typique du sirop par l’utilisation de réservoirs d'eau d'érable
  • Essai de 2 antimoussants chez 2 entreprises acéricoles de la région. Au total, 8 entreprises situées dans 4 régions ont participé aux projets (projet interrégional).
  • En collaboration avec Valacta, production de fiches d'information sur l’effet de l'exercice sur les bovins laitiers biologiques en stabulation entravée pendant l'hiver. Une présentation sur cette publication fut réalisée au Colloque lait biologique en février 2016.
  • Essai de baisse de densité du nombre de plants dans la fraise hors-sol visant à optimiser les rendements, tout en contrant la problématique du blanc dans les fraisières. Les résultats ont permis de démontrer que les rendements au mètre carré étaient similaires.
   

Crédit : Éric Labonté, MAPAQ

Crédit : Marc Poirier, MAPAQ


Axe - Entrepreneuriat et main-d’œuvre

Accompagnement d’entreprises de transformation alimentaire dans le développement d’affaires (15 entreprises).

Présentation de 3 conférences à des groupes d’étudiants du département d’agriculture du Cegep de Victoriaville, une sur les outils de gestion en production de viande bovine et deux en transformation et commercialisation alimentaire.

Soutien financier et professionnel à l’organisme Développement bioalimentaire Centre-du-Québec pour la réalisation du diagnostic sur la Stratégie de positionnement des aliments du Québec sur le marché institutionnel.

Appui aux projets de diversification en agrotourisme et en distribution :

Crédit : Julie Chabot, MAPAQ

  • Participation à la mise en œuvre du plan d’action en agrotourisme du Centre-du-Québec
  • Participation démarche exploratoire d’un projet de tourisme gourmand ciblé dans le secteur de la canneberge
  • Organisation d'une tournée agrotouristique (22 participants / 5 entreprises visités),
  • Diffusion d’un diagnostic régional sur l’agrotourisme aux entreprises en démarrage ou en consolidation
  • Réalisation d’une enquête sur les facteurs de succès en agrotourisme par un étudiant en marketing.

Crédit : Martin Blache, MAPAQ

Accompagnement et soutien professionnel d’un groupe de vignobles dans la mise en place d’un plan de commercialisation collectif réalisé par un consultant et pour la tenue d’un événement promotionnel destiné aux consommateurs (5 vignobles participants).

 

 

 

Activités de transfert de connaissances

Diffusion de 39 textes de vulgarisation dans INPACQ l’Infolettre et dans le journal GTA.

La 11e année des Journées INPACQ a su rassembler plus de 2000 participants à la recherche d’information de pointe dans une dizaine de secteurs et ainsi, combler un besoin important des entrepreneurs agricoles et agroalimentaires.
 

   Nombre de participants
Acéricole  412
Canneberges  110
Caprins  75
Grandes cultures et conservation des sols  160
Horticole  48
Ovins  81
 Agrotourisme et vente à la ferme  45
 Veaux de grain  37
 INPACQ à la ferme  1100

Total

2068

Orientation 2 - Soutenir un développement bioalimentaire responsable


Axe - Respect de l’environnement

Diffusion de connaissances stratégiques en matière de pratiques de conservation des ressources eau et sol aux conseillers du secteur privé et des Clubs-conseils agroenvironnementaux :

  • Journées (2) de diagnostic au champ en matière de drainage et en santé des sols (100 participants)
  • Visite d’étangs et d’aménagements en agroenvironnement avec des conseillers aménagistes provincial (20 participants).

Soutien des projets collectifs figurants au Plan d’action de l’approche régionale (PAAR) et des projets de bassin versant par l’accompagnement des promoteurs et des coordonnateurs de projet dans l’atteinte des objectifs agroenvironnementaux. Plusieurs projets ont pu être réalisés, notamment :

  • L’utilisation d’engrais verts pour limiter l’apport de sédiments et de nutriments dans les tributaires du lac Saint-Pierre dans les secteurs de cultures annuelles grandes interlignes (100 participants)
  • Élaboration de dossiers de données géomatique pour des entreprises agricoles. Ils visent à mettre en place des mesures agroenvironnementales pour la protection de l’habitat de la perchaude du lac Saint-Pierre. À l’aide d’information de précision provenant de cartes numériques, notamment des modèles d’élévation du sol, d’écoulement préférentiel des eaux et de courbes de niveau du sol, il a été possible de fournir des outils d’aide à la décision pour effectuer des travaux agricoles (49 entreprises agricoles participantes)
  • La mise en place de systèmes de rotation des cultures qui maintiennent des plantes vivantes ou des résidus de culture au sol pendant toute une année (18 parcelles)
  • La tenue d’activités pour promouvoir la réhabilitation de sols dégradés à structure instable suite à des travaux de nivellement visant à restructurer et diminuer les pertes de sols dans le secteur de la MRC de Drummond (60 participants)
  • La mise en place de 2 bassins de stockage d’eau et de sédimentation végétalisées (de type marais filtrant) en amont du réservoir d’eau potable Beaudet de Victoriaville.

 

En collaboration avec 2 Clubs-conseils en agroenvironnement, poursuite du projet de suivis aux champs en phytoprotection sur l’utilisation de semences de maïs enrobées de néonicotinoïdes (4 champs). Ce projet a notamment permis de développer un chiffrier pour évaluer les dommages de ravageurs des semis aux plantules de maïs ainsi qu'une formation au champ. Un projet similaire, échelonné sur deux ans, a démarré dans la culture du soya (3 sites)

Tenue d’un web formation aux collaborateurs du RAP maïs sucré et coordination du groupe de référence en phytoprotection du MAPAQ dans l’établissement des priorités d’intervention.

Suivi phytosanitaire hebdomadaire aux champs dans le cadre du RAP de la culture du poireau (4 pièges).

Participation à l’enquête sur les maladies racinaires du soya en Montérégie et au Centre-du-Québec. Cette enquête a notamment permis aux entreprises et conseillers participants de prendre conscience de l’importance de la qualité des racines pour la santé des plants et la productivité.

Projets novateurs

En collaboration avec l’Université Laval et l’entreprise Soleno, réalisation d’un essai de types de filtres et de membranes sur les drains agricoles. Le projet visait à évaluer la hauteur de nappe phréatique, le débit de l’eau et l’analyse des dépôts ferreux dans les drains.

En collaboration avec Agriculture et Agroalimentaire Canada, soutien professionnel et technique pour l’aménagement d’une nouvelle écumoire de type « Skimmer » dans un étang de décantation du ruisseau Martin situé à Saint-Samuel-de-Horton.

 

 

 

Appui à la mise en place d’une vitrine de démonstration d’amélioration de la biodiversité des coulées agricoles du sud du lac Saint-Pierre et des rivières Bécancour et Nicolet, notamment par la réalisation de devis types nécessaires à la plantation d'arbres et arbustes dans 9 coulées.

En collaboration avec l’organisme de bassins versants COPERNIC, élaboration de 4 fiches techniques sur la biodiversité et réalisation d’un inventaire de la biodiversité (micromammifères, oiseaux, flore) dans des bassins dégradés au Centre-du-Québec (Saint-Zéphirin, Des Rosiers, Saint-Germain).

Confection de cahiers du propriétaire identifiant les corridors d’intérêts fauniques à l’aide d’images électroniques. Le projet a permis de mettre en place 3 vitrines démontrant les avantages pour la biodiversité de l’établissement de bandes riveraines élargies.
 

Appui financier pour soutenir nos entreprises

Agroenvironnement  
Entreposage des fumiers  2 317 267,86 $
Amélioration de la qualité de l'eau et santé des sols  352 600,92 $
Services-conseils  1 862 496,80 $
Stratégie phytosanitaire et réduction des gaz à effet de serre  112 418,57 $
Approche régionale et interrégionale 204 143,07 $
 Total  4 848 927,22 $
Développement économique du secteur  
Services-conseils et transfert de connaissances 231 184,12 $
Amélioration de la santé animale  108 818,74 $
Stratégie de soutien à l'adaptation des entreprises agricoles  542 697,11 $
Autres mesures  46 277,20 $
 Total  962 622,17 $
Orientation du développement régional   37 587,00 $
 Total  37 587,00 $
Mise en valeur du territoire, des produits et des activités agricoles  163 350,39 $
 Total  163 350,39 $
Dossiers horizontaux et ponctuels  
Crédits de taxes foncières agricoles  17 566 591,09 $
 Total  17 566 591,09 $
 Total des aides versées 23 579 077,87 $

   
Le bioalimentaire centricois c'est :

un PIB de 1 milliard de dollars
5 500 emplois agricoles
3 400 emplois en transformation
117 entreprises en transformation alimentaire
3 215 exploitation agricoles.


Dernière mise à jour : 2018-03-22

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018