Une tranchée filtrante pour réduire l'érosion en champ

L'érosion causée par le ruissellement de surface est un problème qui touche plusieurs producteurs agricoles. La quantité de terre arable perdue par l'érosion peut être très importante. Cette perte de sol peut diminuer le rendement des cultures et entraîner des sédiments, des nutriments et des pesticides dans les fossés ou les cours d'eau. Pour pallier à cette situation, un changement dans les pratiques culturales combiné à l'aménagement d'ouvrages hydroagricoles peut diminuer grandement l'érosion des sols en champ. Dans cet article, il sera donc question d'un de ces ouvrages, soit la tranchée filtrante.

Définition et construction

Les tranchées filtrantes sont des structures de forme allongée avec une largeur n'excédant pas 60 centimètres. Elles sont composées de matériaux filtrant et d'un drain perforé dans le fond. Elles favorisent donc l'infiltration de l'eau de ruissellement grâce à ce matériel poreux. En plus d'améliorer le drainage de surface, elles permettent aussi de réduire les problèmes d'érosion au champ.

Les matériaux filtrants qui peuvent être utilisés sont : la pierre, les copeaux de bois grossiers et les balles de paille. La pierre est plus durable et le plus dispendieuse que la paille qui est plus économique se dégrade rapidement;  quant aux copeaux de bois, ils se décomposent plus lentement que la paille et coûtent moins cher que la pierre.

En présence de sols sableux et limoneux, lorsque le matériel filtrant est de la pierre, le fond et les côtés de la tranchée sont recouverts d'un géotextile pour empêcher le colmatage de la pierre. Après avoir creusé la tranchée et déposé le géotextile s'il y a lieu, le drain est placé contre une des parois pour un meilleur support latéral; par la suite, le remblayage de la tranchée avec le matériel filtrant choisi est effectué.

Si le risque d'érosion et de colmatage de la tranchée est élevé, il est préférable de ne pas cultiver le sol au-dessus de la tranchée filtrante. Pour capter les sédiments provenant du champ, il est conseillé de conserver une bande enherbée de 3 mètres autour de la tranchée filtrante.

Dans le cas où le sol au-dessus de la tranchée filtrante est cultivé et que le matériel de remblayage est de la pierre, les 30 derniers centimètres sont remblayés avec du sol ou du sable grossier ou encore de la pierre nette de 19 millimètres afin de ne pas endommager la machinerie. Le géotextile arrêtera aussi à cette profondeur dans ce cas-ci. Dans tous les autres cas, la tranchée filtrante est remplie du matériel de remblayage jusqu'au niveau du sol. La sortie de drain au cours d'eau ou au fossé doit également être protégée par un empierrement sur géotextile pour prévenir l'érosion.

Où et quand?

Les tranchées filtrantes sont utilisées dans les deux situations suivantes :

  • mauvais drainage de dépression allongée;
  • résurgence d'écoulement hypodermique ou de nappe phréatique.

Dans le cas des dépressions allongées, les tranchées sont installées au point le plus bas. Parfois, elles peuvent être combinées à du nivellement pour aider à concentrer l'eau de ruissellement, et ensuite être évacuées.

Pour ce qui est de la résurgence d'écoulement hypodermique ou de nappe phréatique, elle peut être causée par différents facteurs. Il est important d'en identifier la cause pour localiser la tranchée filtrante adéquatement, de façon à empêcher la remontée de l'eau jusqu'à la surface.

Entretien

Il est important d'inspecter les ouvrages hydroagricoles régulièrement pour déterminer s'ils ont besoin d'un entretien. Pour éviter que la tranchée se colmate rapidement, il est recommandé de faire un travail réduit du sol. Si la paille ou les copaux de bois sont utilisés, il sera nécessaire d'en ajouter dans la tranchée filtrante car après quelques années, ces matériaux se décomposent plus ou moins rapidement.

Fiche technique

Sur le site Internet Agri-Réseau,vous pouvez consulter la fiche technique complète sur les tranchées filtrantes.

Programme Prime-Vert

Depuis le mois d'avril 2008, il est possible d'obtenir une subvention de 90 % des coûts admissibles dans le cadre du volet 10 « Réduction de la pollution diffuse » du programme Prime-Vert pour l'aménagement d'ouvrages hydroagricoles, comme les tranchées filtrantes, servant à corriger un problème d'érosion.

Contacter votre centre de services du MAPAQ pour obtenir plus de renseignements sur ce programme d'aide financière.

Émilie Beaudoin, ingénieure junior
Conseillère en conservation des ressources

Août 2008

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2016-10-13

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2021