Pour sauver de précieux dollars…

En production bovine, les frais liés à l’alimentation représentent 60 % des coûts de production. Vous aimeriez bien les réduire…mais comment?

Le plus facile pour économiser, c’est de faire en sorte que les animaux se procurent eux-mêmes leurs aliments et qu’ils épandent eux-mêmes leur fumier. Ainsi, on épargne sur la machinerie, sur la main-d’œuvre et sur la litière. La clé, c’est donc de prolonger la saison des pâturages le plus longtemps possible.

Le bon mélange

Si l’on souhaite prolonger la saison des pâturages, il faut savoir que l’humidité est un facteur déterminant dans la croissance de toutes les cultures. Pour contrer Dame Nature, semer des mélanges de graminées et de légumineuses est toujours une bonne idée, car ces plantes ont des caractéristiques différentes et complémentaires.

Quels sont les avantages des légumineuses? Elles présentent une excellente valeur nutritive qui diminue moins avec l’avancement de la maturité. De plus, ses besoins en fertilisation azotée sont moindres. Quant aux graminées, elles réduisent les risques de mortalité hivernale. Si les légumineuses sont détruites, elles répondent très bien à la fertilisation azotée pour prendre la relève. Le succès du mélange dépend du choix approprié des plantes qui le compose. D’ailleurs, la gestion des pâturages est plus facile avec des mélanges simples.

La maturité des plantes, le temps de repos entre deux paissances, des champs humides ou la tendance vers l’assèchement : voilà des facteurs qui influeront sur la longévité des pâturages. Lorsque les bonnes conditions sont réunies, la saison de paissance commence tôt et se termine tard à l’automne (de mai à novembre).

Dans le tableau ci-dessus, vous trouverez un exemple de recommandation de M. Réal Michaud, agronome et phytogénéticien à l’emploi d’Agriculture et Agroalimentaire Canada.

Le secret

Pour un rendement optimal des pâturages, gardez l’herbe plus longue afin qu’elle fasse de l’ombre sur ses propres racines. Un programme intensif de rotation des pâturages maximisera la croissance des plantes.


Exemple de recommandation de M. Réal Michaud
(agronome et phytogénéticien, Agriculture et Agroalimentaire Canada) 

Caractéristiques du sol

 Mélange

Dose de semis (kg/ha)

Bon drainage et pH
entre 6,0 et 6,5

Ladino, mil et brome

2, 7 et 7

Ladino, dactyle et brome 2, 7 et 7

Drainage moyen et pH
entre 5,5 et 6,5

Lotier et mil

7 et 7

Lotier et alpiste roseau 7 et 9

Alain Boily, agronome
Conseiller en production bovine

Août 2012

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2016-10-13

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2020