Quoi faire avec les veaux naissants frileux?

C’est facile de les réchauffer, mais quelle est la meilleure méthode? Un bon bain chaud? Une couverture et une lampe chauffante? Un coin à l’abri des intempéries? Voyons quelques pistes de solution.

Comparativement aux vaches, les veaux sont de petits animaux, mais leur surface corporelle s’avère grande. En fait, ils dégagent très peu de chaleur et la perdent facilement en raison de cette grande surface. Quand les conditions climatiques sont difficiles (vent et humidité), c’est encore pire. Avant toute chose, il demeure indispensable d’avoir un bâtiment ou des enclos de vêlage à l’abri des intempéries. Mais quoi faire avec des veaux naissants pris de froid?

Garder le petit bien au chaud

Comme le veau vient au monde couvert de fluide, la mère va immédiatement le lécher pour l’assécher et stimuler sa circulation sanguine. Il pourra ainsi se lever et commencer à s’allaiter.

Pour que le petit demeure bien au chaud, des chercheurs ont testé les solutions suivantes : bain chaud, friction vigoureuse jusqu’à l’assèchement, enveloppement dans une couverture et exposition à deux lampes chauffantes de 250 watts. Ils ont identifié le bain d’eau chaude comme le traitement le plus efficace, Puisqu’il ne prend qu’une heure et vingt minutes pour ramener la température du veau à la normale, soit 38 oC. En comparaison, les autres traitements ont duré deux heures et 20 minutes.

Le bain chaud fonctionne très bien et très vite avec des porcelets, alors pourquoi pas l’utiliser avec des veaux! Le plus difficile, c’est d’empêcher la mère d’embarquer dans le bain tellement l’option est intéressante (petite blague pour la mère!).

Notez que si vous préparez un coin chaud pour les veaux naissants, la chaleur doit être réglée à l’aide d’un thermostat pour ne pas surchauffer les veaux. Il faut aussi ventiler ce coin pour évacuer l’humidité,  question de ne pas provoquer de pneumonie.

Réchauffer avant de nourrir

Revenons-en aux porcelets : une fois réchauffés, ils sont immédiatement placés en contact avec une tétine de leur mère, puisqu’un nourrisson doit ingérer le colostrum le plus rapidement possible.

Le veau gelé a de la difficulté à absorber efficacement les liquides. Il faut donc obligatoirement le réchauffer avant de le nourrir. Il se peut qu’il soit incapable de téter; dans ce cas, vous devrez peut-être le nourrir par gavage à l’aide d’une sonde, même s’il semble bien réchauffé. Consultez votre vétérinaire pour connaître le produit à utiliser.

Alain Boily, agronome
Conseiller, Saint-Georges

Décembre 2010


Dernière mise à jour : 2016-10-13

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2020