La relève et l'établissement agricole

Vous souhaitez vous établir en agriculture? Les conseillers en relève et établissement de la Direction régionale de la Chaudière-Appalaches du Ministère sont là pour vous conseiller dans la réalisation de votre projet d’établissement.

Vos questions, nos réponses!

Voici quelques-unes des questions qui nous sont souvent posées sur l’offre de services en relève et établissement du MAPAQ.

1. Quelle est la clientèle-type d’un conseiller en relève et établissement?

Le MAPAQ accueille toute personne ayant un projet d’établissement en agriculture. Mentionnons que les gens de moins de 40 ans qui choisissent de démarrer une entreprise ou de se spécialiser dans un secteur de production en émergence ou non traditionnel sont une clientèle prioritaire du Ministère. Il est bon de savoir que le MAPAQ et La Financière agricole du Québec (FADQ) ont conclu une entente de collaboration permettant d’optimiser l’accompagnement des jeunes de la relève. Les entrepreneurs désirant accéder à une propriété à l’aide du Fonds d’investissement pour la relève agricole (FIRA) peuvent également être soutenus.

2. Quels sont les services offerts en relève et établissement?

La relève est une priorité du Ministère. Le rôle des conseillers en relève et établissement est d’accueillir et d’accompagner la relève ainsi que d’assurer le suivi des établissements.

En agissant comme porte d’entrée au Ministère en matière de relève et d’établissement, le conseiller en relève est en mesure de fournir à un jeune entrepreneur toute l’information utile à la réalisation de son projet en plus de le soutenir dans ses démarches. Sur une période pouvant atteindre cinq ans, le conseiller peut offrir à son client un suivi à l’établissement.

Par ailleurs, le conseiller en relève organise des activités collectives telles que le Salon de l’établissement en agriculture 2017, qui aura lieu au Centre Caztel de Sainte-Marie le mercredi 15 février prochain.

Si un projet nécessite l’embauche d’un conseiller spécialisé dans un domaine d’activité précis, les agriculteurs débutants seront invités à communiquer avec le réseau Agriconseils de la Chaudière-Appalaches. Ce dernier leur donnera alors accès à une multitude de dispensateurs spécialisés en encadrement technique ou en gestion technico-économique et financière en plus de toute l’information sur les aides financières disponibles pour l’utilisation de services-conseils.

Ce que nous pouvons faire pour vous

Les services offerts par les conseillers en relève et établissement aux entreprises en démarrage sont les suivants :

Accueil

  • Aider l’entrepreneur à préciser son projet d’établissement et à cibler ses besoins
  • Lui fournir l’information nécessaire à la réalisation de son projet d’établissement
  • Convenir avec lui d’une démarche et des étapes à franchir

Accompagnement

  • Analyser sommairement le projet d’établissement
  • Cibler les forces et les faiblesses du jeune entrepreneur
  • Suivre la réalisation du plan d’affaires et le réorienter au besoin
  • Suivre périodiquement l’état d’avancement du projet
  • Repérer les projets qui nécessitent des services-conseils et ceux qui sont potentiellement admissibles aux programmes d’aide de la FADQ et au FIRA
  • Appuyer l’entrepreneur dans la réalisation d’un plan d’encadrement et de formation continue
  • Mettre à sa disposition un réseau d’experts et une équipe multidisciplinaire

Suivi à l’établissement

  • Proposer un plan d’action et un suivi annuel sur cinq ans
  • Réaliser un diagnostic sommaire de la situation de l’entreprise et de l’entrepreneur
  • Proposer des ajustements au plan d’action, si nécessaire

Présence régionale

  • Développer un réseau avec les intervenants du milieu, incluant les établissements d’enseignement
  • Assurer une vigie et une diffusion de l’information sur la relève et l’établissement

Pour recevoir les services offerts, nous vous invitons à communiquer directement avec le conseiller en relève et établissement de votre territoire :

  • Carole Bouffard (Beauce-Sartigan, Robert-Cliche (partie), Les Appalaches et Les Etchemins)
  • Jean-François Duquette (Lotbinière, Bellechasse, Lévis, Montmagny et L’Islet)
  • Denis Labonté (Robert-Cliche (partie) et La Nouvelle-Beauce)

Si nécessaire, ces personnes vous réfèreront à d’autres conseillers de la Direction régionale du MAPAQ, selon vos besoins.

Ce que les entrepreneurs en pensent

Au cours de l’année 2016, Marie-Ève Poulin, de Saint-Simon-Les-Mines, a fait appel aux services en relève et établissement du MAPAQ dans le cadre d’un projet d’établissement en agriculture. En premier lieu, elle souhaitait étudier un projet d’établissement encadré par le Programme d’aide au démarrage d’entreprises laitières des Producteurs de lait du Québec afin de bénéficier d’un prêt de quota de 12 à 16 kg m.g.

Dans le cheminement de son dossier, Mme Poulin a voulu évaluer la rentabilité de son projet. Deux rencontres, l’une avec une conseillère en relève et une spécialiste en agroéconomie du MAPAQ et l’autre avec un conseiller en gestion du réseau Agriconseils, lui ont donné un aperçu financier sommaire de son projet et ont précisé les différents enjeux et défis qui y sont liés.

En second lieu, elle envisageait un démarrage en production de veaux d’embouche. Sa conseillère en relève l’a invitée à discuter des aspects techniques du projet avec un autre conseiller spécialisé du Ministère. Cela lui a permis de préciser plusieurs aspects tels que le logement et les équipements de manutention, l’alimentation, l’achat et la génétique du cheptel reproducteur, etc.

Grâce à cet accompagnement, la cliente a acquis des connaissances de base en gestion technico-économique en plus de préciser davantage son projet d’établissement. La conseillère en relève l’a aidée à établir une démarche et des étapes à franchir dans le but d’avoir une vision globale de ses différents projets.

Chaque production a ses propres exigences et défis, de sorte qu’il est toujours avantageux de bien se documenter et d’étudier son projet avant de passer à l’action.

Nadine Pelletier, agronome
Conseillère en développement régional

Collaboration : Carole Bouffard, agronome, conseillère régionale en relève et établissement agricole

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2017-07-20

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019