Un investissement majeur pour valoriser les aliments bio d'ici

Le 28 avril 2016, le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. Pierre Paradis, a annoncé l'attribution d'une aide financière de 600 000 $ sur une période de 3 ans à la Filière biologique du Québec pour la mise en œuvre d'une campagne de valorisation et de promotion des aliments biologiques québécois.

Cette campagne, qui battra son plein dès l'automne prochain, vise à augmenter l'achat d'aliments biologiques québécois. La contribution de partenaires de l'industrie et de plusieurs entreprises à la réalisation de ce projet devrait permettre d'investir une somme totalisant plus de 1,5 million de dollars dans une campagne qui allie la promotion générale des aliments biologiques à celle des produits d'entreprises québécoises.

Cette campagne est importante, car elle vise à combler les besoins d'un marché en pleine croissance par des aliments québécois. « Bien que les aliments biologiques soient de plus en plus présents sur les tablettes des magasins d'alimentation, nous voulons que les consommateurs privilégient l'achat de ceux qui sont produits et transformés chez nous. En achetant des aliments biologiques du Québec, les consommateurs font un choix qui non seulement répond à leurs préoccupations en matière d'environnement, de santé et de bien-être animal, mais aussi contribue à soutenir l'économie locale et l'occupation dynamique du territoire », a-t-il déclaré.

Ce projet s'inscrit parfaitement dans la Stratégie de croissance du secteur biologique du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, dévoilée le 5 mai 2015 par le ministre. Il concrétise également l'un des objectifs du Plan stratégique du Ministère, soit celui de valoriser les produits d'appellation biologique québécois.

Selon M. Paradis, l'enjeu de la valorisation et de la promotion des aliments biologiques est un incontournable. Il souligne d'ailleurs que les acteurs du milieu en ont fait leur priorité pour les prochaines années. « Toutes les tendances de consommation nous indiquent que la demande des consommateurs pour des produits bio ne cessera d'augmenter au cours des prochaines années. Les entreprises de production, de transformation et de distribution doivent saisir cette opportunité d'affaires et prendre leur place sur le marché biologique québécois », a indiqué M. Paradis.

Mentionnons que la Filière biologique du Québec regroupe des représentants de l'ensemble des maillons de l'industrie des produits biologiques, de la production à la consommation, en passant par la transformation, la distribution et la vente au détail.

Pour obtenir plus d'information sur les mesures d'appui de la Stratégie de croissance du secteur biologique, visitez la section Agriculture biologique.  

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2017-07-25

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019