Un nouveau plan stratégique pour le Ministère

Ce n’est un secret pour personne : en Chaudière-Appalaches, le secteur bioalimentaire engendre des retombées économiques importantes. Afin de soutenir ce secteur clé et de contribuer à son dynamisme, et ce, dans toutes les régions du Québec, le MAPAQ a récemment rendu public son Plan stratégique 2015-2018.

Par ce nouveau plan, le Ministère souhaite mettre à contribution l’expertise de son personnel afin d’accroître le développement et favoriser la prospérité du secteur bioalimentaire en réponse aux attentes des citoyens et des consommateurs.

Par leurs activités diversifiées, les entreprises agricoles génèrent de nombreux emplois dans plusieurs types de commerces, tout comme l’industrie de la transformation, bien présente dans notre région. Le secteur bioalimentaire permet aussi l’occupation dynamique du territoire et offre aux citoyens l’accès à des produits diversifiés abondants de même qu’à un paysage qui contribue à la création d’un milieu de vie intéressant.

Les axes et les objectifs

Plusieurs défis demandent de bien cibler nos interventions. Le développement économique du secteur bioalimentaire, plus particulièrement la productivité et la compétitivité des entreprises, constitue la première orientation de ce plan. Le Ministère vise à soutenir les entreprises et les filières, à appuyer le développement de produits distinctifs ainsi que l’innovation et enfin, à soutenir les entreprises voulant accéder aux marchés en croissance. Pour cela, il faut favoriser l’établissement d’une relève entrepreneuriale ainsi que l’accès à une offre de formation de qualité afin de répondre aux besoins du marché. De plus, il est nécessaire d’impliquer tous les acteurs régionaux afin de développer le plein potentiel du territoire.

La deuxième orientation du Plan stratégique est de soutenir un développement bioalimentaire responsable. Cette orientation se concrétise dans plusieurs objectifs, soit maintenir un haut niveau de sécurité des aliments, faciliter l’accès à l’information sur les aliments pour éclairer le consommateur dans ses choix, favoriser l’adoption de pratiques recommandées en matière de santé et de bien-être des animaux et, bien sûr, soutenir l’adoption de bonnes pratiques respectueuses de l’environnement, incluant le développement de la production biologique.
Le Plan stratégique prévoit également l’optimisation des programmes et de l’offre de services du Ministère afin d’être en mesure de relever les nombreux défis associés à la réalisation de sa mission.

D’ici 2018, voilà les priorités sur lesquelles nous allons travailler en collaboration avec tous les intervenants du secteur. La région a plusieurs atouts lui permettant de relever les défis et de tirer profit des occasions qui s’offrent à elle. C’est ensemble que nous ferons progresser le secteur bioalimentaire de la Chaudière-Appalaches!

Pour en savoir davantage sur le Plan stratégique du Ministère, consultez notre site internet section Plan stratégique.

 

Renée Caron, B. Sc.
Directrice régionale

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2017-07-25

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019