Est-il temps de remplacer mon taureau?

Pour la majorité d’entre vous, les veaux nés dans le cycle 2016-2017 sont partis à l’encan depuis quelques semaines, voire quelques mois. Les vêlages d’hiver sont presque terminés et encore cette année, vous vous posez la question : « Est-il temps de remplacer mon taureau? ». Voici certains éléments qui vous aideront à prendre cette décision importante pour le futur de l’exploitation :

  1. Est-ce que je possède mon taureau depuis plusieurs années? Si oui, est-il génétiquement dépassé?
  2. Est-ce que la race de mon taureau me permettra de profiter de la vigueur hybride d’un croisement triple terminal (1) avec les vaches achetées récemment?
  3. Est-ce que j’utiliserai un taureau d’insémination sur les taures et le taureau de la ferme uniquement sur les vaches?
  4. Est-ce que les filles de mon taureau sont prêtes à saillir, ou tous les veaux issus de ce taureau ont été vendus à l’encan?
  5. Est-ce que dans l’avenir je souhaite me spécialiser dans la vente de sujets de race pure et/ou de femelles F1 (2), ou je préfère continuer à faire des veaux pour la viande?
  6. Quel est le budget que j’ai prévu pour l’achat de sujets reproducteurs cette année? Ai-je les moyens de changer le taureau cette année?
  7. Est-ce que j’ai le temps d’aller aux ventes des centres d’élevage où j’aurai des informations sur les ÉPD, les indices et la conformation de l’animal ou je préfère aller directement chez un éleveur près de chez moi?

Votre réflexion est maintenant bien amorcée, mais dans le doute, contactez votre agronome. Il pourra vérifier votre stratégie d’entreprise et établir avec vous la race de taureau qui serait idéale pour saillir vos vaches, selon leur base génétique. Il pourra vous aider à comparer les informations telles que les ÉPD, ABC ou indices de quelques sujets et valider si cela correspond à vos besoins. L’achat d’un taureau est un investissement important. Il faut donc acheter un animal et pas un prix, aussi bon soit-il. Alors, n’hésitez pas à discuter avec votre conseiller qui pourra vous éclairer avant de faire cet important investissement.

(1) Taureau de race terminale x femelle F1. Ex : CH x AAHE ou LM x SHAA ou BD x HESH.
(2) Femelle à 50 % d’une race maternelle et 50 % d’une autre race maternelle. Ex. : AAHE ou SHAA ou HESH ou toute combinaison de races dites maternelles. On utilise également parfois une race dite à double fins (maternelle et terminale à la fois) dans le croisement avec une race dite maternelle uniquement, pour faire des femelles F1. Ex. : AASM ou HEGB ou HESA.

Diane Allard, M. Sc., agronome
Conseillère régionale en productions animales

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2018-03-07

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019