Une page est tournée

À l’aube de cette dernière édition, beaucoup de choses me reviennent en tête. Bien avant le premier Horizon agricole et ce dernier Vision agricole que vous tenez entre vos mains, le Ministère a déjà produit des outils d’information pour certaines de ses clientèles. Aussi loin que je me souvienne, il y avait les fameux « Bulletins de renseignements agricoles » (BRA).

En plus d’administrer des programmes agricoles, les agronomes, les ingénieurs et les techniciens agricoles de notre direction régionale favorisaient l’adoption de nouvelles technologies et l’utilisation de techniques permettant l’évolution des productions. Concrètement, des bulletins régionaux, publiés au besoin par notre personnel, avaient été mis en place dans les productions bovine et porcine. Le transfert technologique animait les rangs et les gens.

Devant les besoins variés de la clientèle, à la fois plus spécialisée et plus diversifiée, le Ministère voulait également rejoindre les agricultrices et agriculteurs afin de les informer sur les grands enjeux du moment. Cela augurait l’abandon des fameux bulletins de renseignements agricoles pour intégrer les contenus dans un nouveau format : un journal agricole.

Avec le journal, deux objectifs...

En créant un nouveau médium, la Direction régionale s’était fixé deux objectifs. Premièrement, c’était de transmettre aux productrices et aux producteurs agricoles l’information sur les technologies de pointe et les divers modes de production adaptés à nos spécificités régionales, tout cela pour permettre à nos entreprises agricoles d’améliorer leur gestion et d’accroître leur compétitivité. Deuxièmement, nous espérions que ce média aurait un effet rassembleur pour tous ceux et celles concernés par la production agricole, d’où l’objectif de valoriser notre industrie agroalimentaire régionale.

Au fil du temps, des orientations liées à la mission ministérielle sont venues teinter nos textes et guider les actions de notre équipe, soit contribuer au développement économique du secteur bioalimentaire et soutenir un développement bioalimentaire responsable. Le Vision agricole nous a donc permis de véhiculer de nombreux messages à cet égard.

...Et du contenu!

Chaque membre de notre équipe a mis et met encore à profit aujourd’hui son expertise et son savoir-faire. Notre implication dans les productions animales et végétales, l’agroenvironnement, l’agriculture biologique, la relève agricole, le développement régional, le transfert technologique, l’innovation et la mise en valeur du territoire, pour ne nommer que ces champs d’action, a été et demeure une réelle motivation au quotidien pour les membres de notre équipe.

Nous nous sommes également fait un devoir de valoriser l’agriculture régionale ainsi que celles et ceux qui la composent. Nous avons tenté de mettre en lumière vos bons coups et de vous faire un clin d’œil en publiant les honneurs que vous avez reçus. Notre milieu regorge d’hommes et de femmes comme vous : des gens fiers de leur métier qui, en travaillant sans relâche, contribuent à bâtir une entreprise rentable ainsi qu’un secteur agroalimentaire dynamique et important pour la région.

Depuis notre premier journal publié en février 1994 et le premier Vision agricole publié en septembre 1996, je crois bien humblement que nous avons réussi à atteindre nos deux objectifs de départ. Je suis tenté de dire aujourd’hui que l’histoire se répète. En effet, nous avons abandonné nos premiers bulletins de renseignements pour la publication d’un journal papier et aujourd’hui, nous mettons de côté une formule qui nous a, et vous a, finalement bien servie pendant 25 ans. Ainsi, pour vous rejoindre, nous ferons davantage appel aux courriels, infolettres et site Internet.

Il fut agréable de vous accompagner pendant toutes ces années. Puisse le partage d’idées, de nouvelles façons de faire, vous avoir soutenu dans le développement de votre entreprise. Votre travail et votre engagement en agriculture et en agroalimentaire a un impact direct sur la vitalité du secteur agricole et agroalimentaire régional. Soyez-en fiers!

Merci de votre lectorat!

Pierre Lemay, agronome
Directeur régional adjoint

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2019-03-14

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019