Chapeau, les filles! : deux lauréates nationales d'ici

Lucie Pouliot de Sainte-Justine et Arianne Talbot de Lévis ont été honorées à l’occasion du gala national du concours « Chapeau, les filles! » et son volet « Excelle Science ». Lors de cette activité, tenue le 6 juin 2016 à Québec, ces deux étudiantes se sont distinguées par leur volonté et leur engagement à persévérer dans un champ d’activité traditionnellement masculin. Elles reçoivent chacune une bourse de 2000 $ du MAPAQ.

Le concours « Chapeau, les filles! » et son volet « Excelle Science » ont pour objectif de favoriser la diversification des choix de carrière des jeunes filles et des femmes. Il vise à encourager celles qui sortent des sentiers battus et de les amener à persévérer jusqu'à l'obtention de leur diplôme.

Lucie Pouliot a reçu la bourse du concours « Chapeau, les filles! » pour sa formation professionnelle complétée en production acéricole au Centre de formation agricole de Saint-Anselme. Quant à Arianne Talbot, inscrite au programme de génie agroenvironnemental de l’Université Laval, elle a reçu le prix « Excelle Science » pour le volet universitaire du concours.

Lucie Pouliot : fille d'érable

Future ouvrière acéricole, déjà propriétaire d’une érablière, Lucie Pouliot sait qu’elle ne se cantonnera pas à la récolte et à l’évaporation de la précieuse sève. Elle devra aussi s’assurer de la pérennité de la ressource, entretenir les tubulures et préserver la biodiversité dans son érablière. Lucie a le goût de la nature…qui est encore meilleure avec du sucre!

Arianne Talbot : horizon florissant

« L’ingénieure agroenvironnementale applique les principes de l’ingénierie à de la matière vivante, soit le sol, les plantes et les animaux » explique-t-elle. Conjuguant ses deux champs d’intérêt – la construction et le milieu agricole –, cette formation multidisciplinaire permettra à Arianne d’accéder tant à l’Ordre des ingénieurs qu’à celui des agronomes. Son objectif : concevoir des bâtiments agricoles, mais aussi fonder sa propre firme de génie-conseil. Horizon florissant en vue!

Chapeau, les filles!

Pour être admissible à l’une des bourses du Concours Chapeau les filles dont ont bénéficié ces deux candidates, on doit être inscrite dans des programmes d’études retenues pour le concours et conduisant à l’occupation d’emplois dans le domaine bioalimentaire.

Le personnel de la Direction régionale de la Chaudière-Appalaches du MAPAQ lève son chapeau pour saluer le mérite de ces deux jeunes femmes, des modèles féminins de réussite.

 
Carole Bouffard, agronome
Conseillère régionale en relève et établissement
 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2017-07-25

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019