CUMA et CUMO : une aide financière à saisir

Les connaissances acquises en agriculture permettent aujourd’hui de comprendre que l’accès à des équipements efficaces peut constituer, au sein de certaines entreprises, un véritable levier technique. Malheureusement, les investissements à consentir individuellement ne sont pas à la portée de toutes les entreprises. Dans ce contexte, l’adhésion à une CUMA prend tout son sens. Cette dernière permet de moderniser l’agriculture tout en minimisant les risques financiers des entreprises.

De son côté, la CUMO met à la disposition des entreprises agricoles, par le partage, une main d’œuvre qualifiée et stable. Elle permet ainsi d’améliorer la qualité de vie des producteurs agricoles, notamment, en leur permettant de se décharger de certaines tâches administratives et de prendre congé. De plus, le fait qu’un employé travaille au sein de plusieurs entreprises lui permet non seulement d’avoir des horaires complets, mais aussi de diversifier ses tâches. Ainsi, en bout de ligne, ce dernier est plus enclin à demeurer fidèle à la CUMO et, par ricochet, aux entreprises impliquées.

Aide financière du MAPAQ pour adhérer à une CUMO ou à une CUMA

Les producteurs agricoles interpellés par ces deux enjeux peuvent adhérer à une CUMA ou à une CUMO et bénéficier d’une aide financière du MAPAQ à cet effet :

  • Dans le cas de la CUMA, l’aide financière s’applique à la partie des quotes-parts (20%) des droits d’utilisation (communément appelée « mise de fonds » pour l’achat de la machinerie ou de l’équipement)
  • Dans le cas de la CUMO, l’aide financière s’applique aux frais d’utilisation de la main d’œuvre (cotisation annuelle et frais d’administration de la coopérative).

Points clés à savoir sur le programme

  • Le programme permet une aide financière par entreprise de 1 500 $ pour la CUMA ET de 1 500 $ pour la CUMO.
  • Les entreprises agricoles peuvent déposer leur demande dès maintenant, et ce, jusqu’au 1er décembre 2017.
  • Les pièces justificatives acceptées sont celles datées depuis le 1er avril 2017.
  • Le taux d’aide est de 50% des dépenses. Il est bonifié à 80% pour la relève agricole.
  • Pour qu’un demandeur se qualifie comme une « relève agricole », il doit : 
    • être âgé de 18 ans ou plus, sans avoir atteint l'âge de 40 ans
    • détenir au moins 20 % des parts de l'entreprise.
  • Une aide financière est accordée lors de l’achat d’un équipement au sein d’une branche d’une CUMA composée de trois entreprises ou plus.

Personne-ressource et informations supplémentaires

Pour toute question concernant ce programme, communiquez avec :

Laurence Gendron, conseillère en économie et en gestion
Direction régionale de la Mauricie du MAPAQ
Tél. : 819 367-6761, poste 4642
Courriel

Le formulaire (Volet 4 – Meilleures pratiques) de demande d’aide financière est accessible sur la page du Programme Services-conseils.

Diffusion : 2017-11-04

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2017-11-08

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019