Transformation des produits de l'érable : nouvelles tendances et technologies

Maxime St-Martin
Conseiller en développement régional
MAPAQ Montérégie


Quelles sont les nouvelles tendances et technologies dans le domaine de la transformation des produits de l’érable? C’est la question que nous avons posé à Luc Lagacé, microbiologiste et chercheur au laboratoire du Centre ACER à Saint-Hyacinthe.

Innovation et perception des produits

Selon M. Lagacé, les recherches effectuées ces dernières années sur les propriétés nutraceutiques de l’érable ont eu un effet positif sur la perception du consommateur. Par exemple, le sirop d’érable n’a plus simplement l’image d’un produit sucrant, mais aussi d’un aliment qui contient des composés à valeur ajoutée.

De même, les produits d’érable sont désormais perçus comme des aliments purs et authentiques qui s’inscrivent dans la tendance vers une alimentation durable et santé. L’intérêt pour le sirop d’érable certifié biologique est également marqué et a connu une forte croissance au cours des dernières années. Le développement de nouveaux produits n’est pas en reste avec les recherches récentes menées pour développer une eau d’érable probiotique.

Bien que la tendance pointe vers une diminution de la consommation de sucre, les vertus santé du sirop d’érable lui ont permis de se distinguer à titre de produit haut de gamme s’adressant à des marchés spécialisés.

Des projets innovants

L’un des grands projets qui touchera bientôt le consommateur est la mise à jour des informations sur les saveurs du sirop d’érable. Cela mènera au développement d’applications concrètes pour le consommateur qui lui permettront de mieux repérer les différents types de sirop.

Par ailleurs, le Centre ACER a conçu un appareil automatisé et robotisé, nommé Spectracer, qui permet d’effectuer une ségrégation entre les sirops pour en détecter les défauts. Cet appareil accélère grandement le classement du sirop d’érable. Cette initiative permettra de maintenir la capacité de classement du centre en tenant compte de l’augmentation de production prévue au cours des prochaines années.

Vous avez des projets dans le secteur acéricole? Visitez le site web du Centre ACER.

De même, n’hésitez pas à contacter votre conseillère ou votre conseiller en développement régional au MAPAQ.

Article écrit en collaboration avec Lynn Bourassa, conseillère en transformation alimentaire.

Photo : Éric Labonté, MAPAQ

 

Connaissez-vous le centre ACER?

Créé en 1998, le Centre ACER est issu d’un partenariat entre le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et plusieurs intervenants de l’industrie. Le centre a pour mission d’effectuer de la recherche, du développement et du transfert technologique afin de stimuler l’innovation et de favoriser le développement durable de l'industrie acéricole. Il accompagne également les entreprises du secteur acéricole dans la réalisation de projets d’amélioration de la compétitivité ainsi que dans le développement de nouveaux produits et procédés. Le centre à son siège social à Saint-Norbert-d’Arthabaska et est également doté d’un laboratoire à Saint-Hyacinthe.

 Texte intégral : journal Gestion et technologie agricoles (GTA), 2 mars 2017

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2017-09-18

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019