Quels sont les facteurs de réussite pour assurer la croissance et la rentabilité de votre entreprise?

Lynn Bourassa
Conseillère en transformation alimentaire
Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation
Montérégie-Est

La transformation des aliments et des boissons est l’un des plus grands secteurs manufacturiers du pays et un circuit essentiel pour les denrées agricoles canadiennes. Plusieurs entreprises y prospèrent malgré que le secteur soit confronté à des défis et à un déficit record de la balance commerciale dans la transformation secondaire. Dans un tel contexte, on peut se demander pourquoi une entreprise de calibre international vient s’établir au Québec et comment elle parvient à produire de manière concurrentielle. Comment une entreprise en difficulté a-t-elle su se réinventer, améliorer son positionnement et réussir son développement de marché à l’exportation? Ou encore comment peut-on croître et être compétitif dans un marché concurrentiel?

Une étude sur les facteurs de réussite, menée par l’Institut canadien des politiques agroalimentaires (ICPA), permet de répondre à ces interrogations. Entre autres, quatre facteurs de réussite ont été identifiés pour assurer la croissance et à la rentabilité des entreprises agroalimentaires :

  1. La raison d’être (mission, vision et valeurs), claire et précise, du PDG ou de l’équipe de direction (de l’entreprise)
  2. Le choix des stratégies selon une approche unique et différenciée
  3. Les bonnes relations d’affaires et de partenariats
  4. La saisie d’opportunités à travers les conditions économiques externes à l’entreprise.

Ces facteurs sont issus de l’étude de cas réalisée auprès de 13 entreprises agroalimentaires du Québec, dont Lassonde, Domaine du Pinnacle et Bonduelle qui se trouvent en Montérégie. De cette étude ressortent également quelques exemples d’initiatives, de moyens et de stratégies qui ont contribué à la réussite de ces entreprises. En voici une liste :

    • Avoir une approche intégrée (ne pas travailler en silo)
    • Innover dans son modèle d’affaires
    • Modifier ses produits
    • Redéfinir son service à la clientèle
    • Créer une nouvelle catégorie de produit et une marque internationale
    • Mettre en marché des produits uniques et difficiles à imiter
    • Améliorer le procédé de transformation alimentaire (ex. : implanter une technologie de pointe)
    • Élargir sa gamme de produits
    • Anticiper la demande des consommateurs (ex. : apporter des réponses rapides aux nouveaux besoins des consommateurs)
    • Produire des aliments à haute valeur nutritionnelle (ex. : gagner le cœur des consommateurs par des attributs santé)
    • Créer une chaîne d’approvisionnement hautement efficiente et de grandes marques pour combler d’importantes parts de marchés
    • Axer sur la communication et le partage d’idées pour entretenir une culture d’innovation
    • Établir une collaboration avec des chercheurs pour développer de nouveaux produits ou procédés
    • Miser sur la force de la marque
    • Trouver constamment des gains en productivité
    • Faire l’acquisition d’entreprises complémentaires
    • Travailler en intégration verticale, en chaîne de valeur ou en partenariat stratégique
    • Réaliser un marketing nutritionnel
    • Faire valoir les certifications qualité de l’entreprise et devenir un leader en matière de sécurité alimentaire.

Un ou plusieurs de ces éléments peuvent servir à l’élaboration de stratégies essentielles à la réussite d’une entreprise.

Pour en savoir plus, consultez le rapport complet de l’étude :

D’autres études sont aussi disponibles sous la rubrique « Publication » du site Internet de l’ICPA.

Cet automne, TransformAction (le Créneau ACCORD Bioalimentaire de la Montérégie) a organisé trois déjeuners-conférences ayant pour thème la « Réussite des transformateurs alimentaires ». À ces occasions, M. Daniel Yeon, vice-président aux opérations à l’Institut canadien des politiques agroalimentaires (ICPA), s’est adressé aux dirigeants et représentants de 50 entreprises de la région.

Pour en savoir plus sur TransformAction et ses activités.

Texte intégral : journal Gestion et technologie agricoles (GTA), 20 novembre 2014.

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2015-03-13

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019