« Jouez le jeu » pour démystifier l’innovation ouverte!

Johanne Tanguay
Directrice du créneau
TransformAction

En collaboration avec : Lynn Bourasssa
Conseillère en transformation et marketing
MAPAQ Montérégie-Est

Le 24 septembre 2015, TransformAction propose en grande première la formation Jouez le jeu dans le cadre d’une journée thématique sur la collaboration ouverte avec des conférences et un panel de transformateurs alimentaires. Cet atelier-jeu, présenté par Desjardins, a été développé par le ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Exportation. Il permet aux participants de constater que des outils et des leviers performants sont à leur disposition pour évoluer dans leurs pratiques en innovation.

Qu’est-ce que l’innovation ouverte?

L’innovation ouverte ou open innovation (parfois aussi nommée innovation distribuée ou participative) a été promue par Henry Chesbrough, professeur et directeur du Center for Open Innovation à Berkeley. Selon lui, « l’innovation ouverte est l’utilisation de flux de connaissances sortants et entrants pour accélérer à la fois l’innovation interne (conçue et commercialisée par l’entreprise) et le marché des usages externes de l’innovation (conçue et commercialisée par d’autres entreprises) ».

Cette définition est plutôt limitative si on la compare à celle de Robert Rochon, des Aliments Ultima, qui se veut plus englobante et qui démontre bien la finalité, soit celle d’innover : « L’innovation ouverte, c’est un partage des processus, un apprentissage des meilleures pratiques en provenance d’industries différentes, qui ont toute une chose en commun : le besoin d’innover pour avancer. »

Pour ce qui est de l’innovation en soi, elle a sa propre définition, mais la dimension ouverte implique que les idées d’innovation peuvent être élaborées en dehors du giron traditionnel, à savoir les départements de recherche et de développement et du marketing.

Une réponse aux enjeux quotidiens de l’entreprise

L’innovation ouverte permet une agilité dans la création de nouveaux produits ou d’un nouveau processus d’affaires. Elle permet aussi de trouver des solutions à des problèmes récalcitrants à tous les efforts de l’entreprise pour réduire les coûts. Comme le mentionne Benoit Grégoire, qui a œuvré dans le domaine de la boulangerie pendant plusieurs années et qui est président du comité du créneau TransformAction : « Les entreprises de demain doivent s’approprier les outils d’innovation ouverte pour répondre au défi de la compétition toujours grandissante. »

Quels sont les outils et leviers d’innovation ouverte?

Les outils utilisés pour l’innovation ouverte exigent des connaissances et des coûts très variables. Certaines pratiques sont déjà utilisées par les transformateurs alimentaires. Les entreprises de toutes tailles en bénéficient et utilisent les moyens qui leur conviennent. Tel que le mentionne Charles Crawford, président du Domaine Pinnacle : « Les entreprises de moins grande taille profitent d’une complémentarité de connaissance et d’expertise en collaborant ouvertement. »

« Connaître les outils ouvre un monde de possibilités, mentionne Sylvain Fournaise, vice-président chez Sécurité alimentaire et Services techniques, Olymel. À la fin de l’atelier-jeu, il se passait quelque chose d’important puisque je découvrais des outils me permettant de repousser les limites de mes connaissances. »

Il existe une centaine de leviers qui ont déjà été expérimentés. Voici quelques exemples : hackathon, plate-forme de collaboration, living lab, cercle de codesign, focus group et centres de recherche. D’ailleurs, dans le domaine alimentaire, un living lab a été mis en place à Charleroi, en Belgique. Le Smart Gastronomy Lab est un laboratoire d’usage, de cocréation et de prototypage qui facilite l’expérimentation gastronomique et technologique.

Utiliser les leviers d’innovation ouverte induit une culture de collaboration, ce qui convient tout à fait à la culture de la génération montante habituée aux réseaux sociaux. Michel Casgrain, directeur de projets chez Bonduelle, explique que « l’approche induit d’autres façons de faire et à s’ouvrir à d’autres partenaires ».

Êtes-vous prêts à jouer?

Voici la mise en situation fictive : l’entreprise d’aliments congelés, SuperGel, veut lancer un nouveau produit en minimisant ses risques sur le marché. Comment s’y prendra-t-elle? Pour en savoir plus sur le jeu et y participer, visitez le site Internet www.jouezlejeu.ca.

TransformAction en bref…

Le rôle de TransformAction est de réseauter les entreprises afin qu’elles puissent établir une collaboration profitable les amenant à faire des projets ensemble. L’innovation ouverte est en soi une nouvelle approche qui sous-entend l’ouverture et la collaboration entre les entreprises.


 

Texte intégral: journal Gestion et technologie agricoles (GTA), 20 août 2015

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2015-09-29

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019