Portrait agroalimentaire de la MRC Les Maskoutains

Située à l’est de la Montérégie, la MRC Les Maskoutains est fortement agricole. La rivière Yamaska sillonne son territoire et passe à travers ses plaines cultivées principalement de grandes cultures. À proximité, s’élèvent à travers champs les belles montérégiennes.

La MRC en chiffre :

  • territoire de 1302,8 km2
  • 17 municipalités
  • 86 003 habitants (6 % de la population montérégienne)
  • 125 726 hectares en zone agricole (soit 96 % du territoire de la MRC)
  • 1207 fermes (17 % des fermes de la Montérégie)
  • 75 entreprises de transformation alimentaire (16 % des entreprises de transformation de la Montérégie)


L'agriculture

La transformation alimentaire

La mise en marché

La relève


Les constats et les perspectives

  • Les infrastructures d’accueil, l’environnement agricole, le microclimat ainsi que la proximité de services spécialisés font en sorte que la MRC Les Maskoutains offre un terreau fertile pour les entrepreneurs. Cela explique la présence d’une multitude de petites et moyennes entreprises en opération et d’une constante incubation de nouvelles entités de transformation agroalimentaire sur le territoire.
  • Avec son statut de Capitale québécoise de l’agroalimentaire, de Technopole agroalimentaire et sa Cité de la biotechnologie agroalimentaire, vétérinaire et agroenvironnementale, la région de Saint-Hyacinthe profite d’un contexte très dynamique, attirant de nombreux travailleurs et investisseurs. Pas moins de 8000 emplois spécialisés, associés au secteur agroalimentaire, sont offerts à Saint-Hyacinthe.
  • Dans ce contexte de développement industriel, les producteurs agricoles de la région pourraient être appelés à saisir des opportunités de partenariat pour approvisionner les entreprises de transformation agroalimentaire sur le territoire.
  • Spécialisée en grandes cultures et en productions animales traditionnelles (ex. : volailles, vaches laitières, veaux et porcs), la MRC Les Maskoutains voit ses défis et perspectives d’avenir dans le maintien des superficies en culture, des élevages et des rendements de haut niveau tout en améliorant les pratiques, la génétique et l’efficacité des entreprises.
  • Les défis agroenvironnementaux que doivent relever les producteurs agricoles sont de taille afin de diminuer l’impact de leurs activités sur l’environnement, notamment sur la qualité des cours d’eau qui sillonnent le territoire de la MRC. L’adoption de bonnes pratiques agricoles et la recherche de solutions innovantes sont nécessaires au développement durable de tout le secteur agroalimentaire.  

* Les informations publiées dans cette page sont tirées de différentes bases de données du MAPAQ et d'organismes partenaires. Elles ont été interprétées par les conseillers du MAPAQ et ajustées en fonction de leurs connaissances du milieu. Elles ne présentent que les grandes tendances du secteur agroalimentaire de la Montérégie.

 

 

 

Mise à jour : 1er mai 2014

 


 

Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2014-10-01

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019