Bilan des réalisations 2017-2018

L’équipe de la Direction régionale de l’Outaouais du MAPAQ est fière de présenter le bilan de ses réalisations. En 2017-2018, le MAPAQ a investi plus de 3,8 millions de dollars dans le secteur bioalimentaire de l’Outaouais. Ce bilan rend compte de la répartition des investissements financiers qui ont été faits sur le plan régional dans ce secteur et présente l’essentiel des actions que les membres de l’équipe ont accomplies.

Télécharger le document (PDF, 1,6 Mo)

 

 

 

 

Mission, priorités et ressources financières

Ferme

La mission du MAPAQ consiste à favoriser la prospérité du secteur bioalimentaire et à veiller à la qualité des aliments dans une perspective de développement durable.

La Direction régionale de l’Outaouais contribue à influencer et soutenir l’essor de l’industrie agroalimentaire. Pour remplir les mandats qui lui sont confiés, l’équipe de la Direction régionale s’est dotée d’un plan d’action annuel qui s’articule autour de ces quatre priorités :

  • le développement économique du secteur agroalimentaire; 
  • l’orientation du développement régional; 
  • l’agroenvironnement; 
  • la mise en valeur du territoire, des produits et des activités agricoles.

Le présent bilan est centré sur les quatre priorités énoncées ci-dessus. Néanmoins, nous traiterons des priorités que sont le développe- ment économique du secteur agroalimentaire et l’orientation du développement régional de façon simultanée au sein d’une même partie de ce texte. Cette décision semble logique puisque, bien souvent, les investissements dans les deux domaines sont concomitants. À titre d’exemple, les mesures faisant partie du Programme d’appui au développement de l’agriculture et de l’agroalimentaire en région (PADAAR) couvrent autant le secteur économique que l’orientation du développement régional.

Aux quatre priorités décrites précédemment s’ajoute un cinquième élément, soit les
« dossiers horizontaux et ponctuels », qui permet de rendre compte d’activités particulières et de programmes récurrents. Les composantes de ce dossier sont très diverses. On y trouve, par exemple, le Programme de crédit de taxes foncières agricoles, qui représente plus de 2,1 millions de dollars d’investissements, de même que les mesures d’aide particulières.

Développement économique du secteur agroalimentaire et orientation du développement régional

Culture en serre

Les perspectives de croissance du secteur agroalimentaire de la région de l’Outaouais sont intéressantes. D’abord, le climat et les sols variés sont propices à l’éclosion de nouvelles activités agricoles. Ensuite, les entreprises peuvent compter sur le marché de l’agglomération urbaine de Gatineau-Ottawa, qui représente un potentiel de plus d’un million de consommateurs. À l’est, la relative proximité d’une métropole comme Montréal offre aussi des possibilités d’affaires dignes d’intérêt pour nombre d’entreprises de l’Outaouais. Toutefois, il reste encore des défis à relever pour exploiter pleinement le potentiel des activités agricoles et de la transformation alimentaire. Pour ce faire, un total de 889 329 dollars a été investi dans la mise en œuvre de divers projets en 2017-2018.

Au chapitre de l’orientation du développement régional, le personnel du MAPAQ en Outaouais a appuyé les acteurs du milieu en ce qui concerne la reconnaissance des potentiels de croissance économique, la planification stratégique régionale, le soutien des initiatives favorisant l’avancement des secteurs clés et la résolution de problèmes dans des domaines d’activité vitaux du secteur agroalimentaire.

D’une part, les diverses ressources ont été affectées à la réalisation de projets liés aux activités de formation et d’information. Ainsi, 318 personnes ont participé aux activités des Rendez- vous agroalimentaires de l’Outaouais organisés par la Direction régionale et la Table agroalimentaire de l’Outaouais. Ces activités avaient pour objet d’offrir aux acteurs du secteur bioalimentaire des ateliers d’information touchant les pratiques innovantes et le transfert technologique. D’autre part, le PADAAR, le Programme Proximité, la Stratégie de croissance du secteur biologique et le Programme services-conseils ont permis d’appuyer la mise en œuvre des projets destinés à soutenir la relève agricole, à développer la commercialisation de produits locaux, ainsi qu’à favoriser la diversification de l’agriculture et le démarrage de productions nouvelles ou émergentes.

Sommaire

  • Soutien de cinq projets dans la production maraîchère, d’un projet en apiculture et d’un projet d’houblonnière. 
  • Appui accordé à huit dossiers d’établissement agricole : cinq établissements d’élevage de bovins de boucherie, deux établissements de production maraîchère et un élevage de poules pondeuses. 
  • Soutien des activités du groupe de relève 4-H de Shawville. 
  • Appui au fonctionnement de la Plate-forme agricole de L’Ange-Gardien (production biologique). 
  • Publication de 16 articles de vulgarisation dans L’Éveil agricole. 
  • Soutien de six projets d’essai au champ. 
  • Organisation de dix activités de transfert de connaissances à l’occasion des Rendez-vous agroalimentaires de l’Outaouais. 
  • Soutien de dix entreprises dans le projet de conversion de leurs activités vers l’agriculture biologique (à l’étape de la précertification ou de la certification). 
  • Appui apporté à la concertation régionale et à la mise en marché de proximité.

Agroenvironnement

Les actions de la Direction régionale de l’Outaouais dans le domaine de l’agroenvironnement visent à favoriser tant l’adoption de pratiques bénéfiques pour l’environnement que la cohabitation harmonieuse des usages agricoles et non agricoles en milieu rural. Elles touchent la protection des berges et des cours d’eau, la conservation des sols, l’amélioration de la gestion des fumiers, l’utilisation rationnelle des pesticides et des fertilisants, ainsi que la conformité des entreprises aux lois et aux règlements.

Dans ce domaine, l’approche privilégiée reposait sur l’accompagnement des entreprises. L’équipe de la Direction régionale a poursuivi son travail quant à la promotion des pratiques qui contribuent à la protection de l’environnement et au développement durable en prêtant main-forte à des partenaires et à des organismes de la région au moyen de ses ressources techniques et financières et de ses services-conseils. De plus, le financement des interventions concernant les techniques d’entreposage des fumiers s’est poursuivi.

Sommaire

  • Soutien de 17 projets ayant trait à l’utilisation d’un équipement qui réduit les risques liés à l’usage de pesticides.
  • Appui fourni à quatre ouvrages de conservation des sols. 
  • Aide apportée à cinq dossiers d’aménagement alternatif pour l’élevage de bovins de boucherie.
  • Soutien de plusieurs activités de dépistage dans les grandes cultures et les cultures horticoles.
  • Appui accordé aux deux clubs agroenvironnementaux de l’Outaouais.
  • Aide pour l’organisation d’une vitrine d’essais sur les techniques de semis et l’intégration de blé d’automne dans une culture de soya en semis direct.

Mise en valeur du territoire des produits et des activités agricoles

Silos

Les interventions en relation avec cette priorité ont pour objet de favoriser l’harmonisation des enjeux agricoles et ruraux et se traduisent par le soutien apporté à la planification de l’aménagement du territoire, à la diversification des activités ou à l’implantation de nouvelles activités dans les zones agricoles, de même qu’à la tenue de consultations publiques.

En 2017-2018, les activités d’accompagnement concernaient notamment les travaux de préparation des plans de développement de la zone agricole (PDZA) dans les municipalités régionales de comté (MRC). Le personnel de la Direction régionale de l’Outaouais a donné la priorité aux actions visant à accroître la visibilité des produits régionaux. Les ressources techniques, logistiques et financières de la Direction régionale ont contribué à la réalisation de nombreux projets dans ce domaine.

Sommaire

  • Accompagnement pour le démarrage et la réalisation de PDZA dans la MRC des Collines-de-l’Outaouais et la ville de Gatineau. 
  • Aide pour la réalisation de trois projets régionaux associés à la campagne « Promotion des produits régionaux » :
    • Campagne promotionnelle Croquez l’Outaouais,
    • Parcours Outaouais gourmet, 
    • Fête gourmande de l’Outaouais.
  • Soutien financier accordé à l’Exposition agricole de Shawville.

Appui financier du MAPAQ dans la région de l’Outaouais en 2017-2018

 1. Développement économique du secteur bioalimentaire et orientation du développement régional

 1.1. Développement économique  
Appui financier aux entreprises agricoles 152 006 $
Services-conseils 261 657 $
Amélioration de la santé animale 227 370 $
Appui financier aux entreprises de transformation alimentaire 3 250 $
Appui au développement de partenariats d'affaires 94 281 $
Essai et innovation en agriculture  7 974 $
Appui au secteur biologique 69 080 $
Appui à la relève et à l'établissement 3 711 $
Essai et innovation dans la transformation alimentaire 70 000 $
 Total partiel  889 329 $
 1.2 Orientation régionale  
 Appui aux initiatives régionales  186 089 $
 Appui à la concertation régionale  50 000 $
 Total partiel  236 089 $
 Total  1 125 418 $

 2. Agroenvironnement

Entreposage des fumiers* 92 023 $
 Services-conseils 155 848 $
Phytoprotection 65 442 $
 Amélioration de la qualité de l'eau 58 756 $
 Activités à portée collective 32 500 $
 Total  404 569 $

 3. Mise en valeur du territoire, des produits et des activités agricoles

 Appui à la valorisation de l'agroalimentaire régional 87 952 $
 Promotion des produits régionaux 41 000 $
 Total 128 952 $

 4. Dossiers horizontaux et ponctuels

Programme de crédit de taxes foncières agricoles 2 189 777 $
 Mesures particulières 1 250 $
 Total 2 191 027 $

 Total général  3 849 966 $

* Par référence à la date d’anniversaire de la signature de l’entente.

Photos : Éric Labonté, MAPAQ 

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2019-06-04

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019