Découvrez le nouveau Programme Prime-Vert 2018-2023!

Vincent Mongeon, technicien agricole,
conseiller en agroenvironnement, production acéricole et grandes cultures

Jacques Desjardins, technicien agricole,
conseiller en agroenvironnement et productions animales

Le Programme Prime-Vert 2018-2023 est maintenant en vigueur. Ce programme offre une aide financière aux producteurs pour réaliser des actions agroenvironnementales sur leur ferme.

Adopter des bonnes pratiques agroenvironnementales, c’est un PLUS pour votre entreprise!

Adopter de bonnes pratiques offrent plusieurs avantages, notamment :

  • diminuer l’exposition aux pesticides pour l’utilisateur et pour la population;
  •  améliorer la qualité de la pulvérisation des pesticides afin d’éviter des applications inefficaces;
  • permettre une meilleure gestion de l’eau de ruissellement au champ et favoriser la santé des sols; augmenter la portance des sols notamment en réduisant le risque de compaction;
  • augmenter le rendement des cultures (en qualité et en quantité) en diminuant les pertes de sols causées par l’érosion éolienne et hydrique;
  • réduire le lessivage des nutriments et des pesticides par une meilleure gestion de l’irrigation;
  • optimiser la récupération des éléments fertilisants; diminuer la compétitivité des mauvaises herbes par le placement optimal des matières fertilisantes;
  • diminuer les risques de contamination de l’eau par une gestion adéquate des fumiers;
  • améliorer la qualité de l’eau en milieu agricole.

L’aide financière couvre jusqu’à 70 % des dépenses admissibles jusqu’au maximum de l’aide financière prévue pour chaque intervention pour la durée du programme.

De plus, le taux d’aide peut atteindre jusqu’à 90 % pour certaines interventions réalisées par :

  • les entreprises détenant une précertification ou une certification biologique;
  • les entreprises répondant aux critères de la relève du programme;
  • les producteurs de bovins de boucherie situés dans les territoires ciblés pour les aménagements alternatifs; 
  • les entreprises impliquées dans un projet d’approche de mobilisation collective.

 Divers projets sont admissibles:

1. Aménagements agroenvironnementaux durables intégrant des arbres et des arbustes ou étant favorables à la biodiversité

Projets admissibles : haies brise-vent, bandes riveraines élargies, aménagement favorisant la biodiversité.

Aide maximale : 40 000 $.

2. Pratiques et ouvrages de conservation des sols

Projets admissibles : contrôle de l’érosion principalement au niveau des champs, introduction ou augmentation de cultures de couverture.

Une aide financière est, entre autres, disponible pour introduire des cultures de couverture sur un minimum de 10 hectares. Pour une entreprise qui recourt déjà à cette technique, elle est admissible si elle répond simultanément aux deux critères suivants, à savoir :

  • augmenter minimalement de 10 hectares la superficie des cultures de couverture;
  • augmenter de 10 % et plus la superficie des cultures de couvertures par rapport à la moyenne des trois dernières années.

La mesure prévoit un montant forfaitaire de 75 $ l’hectare pour les dépenses admissibles. Le taux d’aide financière accordée est au maximum de 70 % pour les dépenses admissibles, et ce, jusqu’à un maximum de 3000 $ par année.

Aide maximale de la mesure : 40 000 $ pour la durée du programme.

3. Équipement et pratiques visant la réduction des risques liés aux pesticides

Projets admissibles : équipement de réduction de la dérive ou de réduction de l’usage des pesticides; équipement complémentaire de réduction des risques de pesticides; équipement de gestion des eaux de rinçage du pulvérisateur.

Aide maximale : 60 000 $ pour la durée du programme.

4. Équipement permettant l’application en bande des matières fertilisantes dans les cultures horticoles

Projets admissibles : achat ou modification d’un équipement l’application en bande de matières fertilisantes.

Aide maximale : 20 000 $ pour la durée du programme.

5. Équipement de gestion optimale de l’eau d’irrigation

Projets admissibles : un conseil technique en matière d’irrigation; acquisition ou location d’équipement pour le diagnostic du volume et de la pression de l’eau, la gestion de l’irrigation et l’aération des étangs.

Aide maximale : 10 000 $ par année et 20 000 $ pour la durée du programme.

6. Ouvrage de stockage des déjections animales pour les entreprises de la relève

Projet admissible : construction ou réparation d’un ouvrage de stockage des déjections animales solides ou liquides pour les entreprises dont au moins un des propriétaires remplit les critères de la relève agricole de La Financière agricole du Québec.

Aide maximale : 85 000 $.

7. Équipement et infrastructures de gestion des résidus végétaux et des eaux usées

Projets admissibles : projets de caractérisation, de réduction à la source et de gestion des résidus végétaux et des eaux usées agricoles.

Aide maximale : 125 000 $ par entreprise agricole.

8. Aménagements alternatifs en production de bovins de boucherie

Projets admissibles : construction ou réparation d’un enclos d’hivernage jumelée à l’aménagement d’une bande végétative filtrante ou d’une aire d’alimentation couverte.
Types de production animale visés : vache-veau; bovin de semi-finition; bovin d’engraissement; veau de grain; bison et cervidé.

Aide maximale : 125 000 $ par entreprise agricole pour la durée du programme. L’aide maximale pour des travaux correctifs est fixée à 20 000 $ par projet.

Pour en savoir plus sur les aides financières offertes par le programme Prime-Vert, visitez le page du programme ou communiquez avec la direction régionale du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation au 819 986-8544.

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2018-08-30

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019