Mission

Favoriser une interrelation étroite entre les divers maillons de la chaîne alimentaire afin de maximiser la synergie issue de ces partenariats et d’assurer le développement économique durable de l’ensemble du secteur des légumes de transformation au Québec.

Vision

Soutenir et renouveler la croissance de l’industrie :

1. par un changement de perception du consommateur et des utilisateurs

2. par une offre de produits de qualité, compétitifs, innovants et accessibles, répondant aux attentes et préoccupations des marchés et des consommateurs dans une optique de développement économique durable

3. par un partenariat stratégique rentable pour l’ensemble des acteurs de la filière.

Historique

Le Sommet sur l'agriculture québécoise, organisé par le MAPAQ à Trois-Rivières en juin 1992, constitue un événement marquant dans le secteur bioalimentaire. Au cours du sommet, le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec conviait les partenaires du secteur à s'entendre sur la problématique générale, les défis à relever et les orientations à suivre.


Pour atteindre l'objectif commun, qui était alors la conquête des marchés, les principaux chefs de file de l'agroalimentaire s'engageaient à travailler ensemble à instaurer une nouvelle dynamique de développement, baptisée « approche filière ». Ainsi, le Sommet a donné naissance à 11 tables de concertation (1993) communément appelées Tables filières, afin de permettre à tous les intervenants d'un même secteur de travailler ensemble pour développer leur industrie.


Dans cette première foulée, les intervenants des productions végétales répondaient à l'invitation du ministre et créaient la Table filière de l'horticulture légumière et fruitière. Cette table se composait de 5 sous-groupes, soit les tables sectorielles des :

  • fruits et légumes de transformation
  • pommes de terre 
  • légumes de serre 
  • productions maraîchères 
  • pommes.

C'est au printemps 1995 que la Table filière de l'horticulture légumière et fruitière se scinde pour améliorer le fonctionnement de ses 5 sous-groupes. Elle demeurera en place jusqu'en 1997 afin de piloter les grands dossiers d'intérêt commun aux 5 secteurs.


Enfin, c'est en février 1997 que le secteur des fruits et légumes de transformation décide de modifier le nom de sa table filière. Celle-ci s'appellera dorénavant la Table filière des légumes de transformation. Elle travaillera au développement des légumes surgelés et en conserve, en y ajoutant les légumes marinés.

Partenaire : Agriculture, Pêcheries et Alimentation Québec.