Concours Chapeau, les filles! et son volet Excelle Science​

Le concours Chapeau, les filles!, incluant son volet Excelle Science, vise à mettre en valeur la diversification des choix de carrière qui s'offrent aux filles et aux femmes. Il a pour objet de soutenir les femmes qui se préparent à exercer une profession ou un métier traditionnellement masculins.

Ce concours est organisé par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, avec la collaboration de nombreux partenaires des milieux gouvernemental et syndical.

Lauréates​ 2021-2022

Les lauréates 2021-2022 sont maintenant connues. Trois étudiantes du domaine bioalimentaire se sont distinguées par leur engagement et leur volonté de persévérer dans un champ d'activité traditionnellement masculin.
​​

​​Rebecca Garant

Production animale (DEP), Centre de formation professionnelle de Coaticook

​​Rebecca Garant
Crédit photo : Yan Turcotte​

« J’ai toujours trouvé le métier d’agriculteur fascinant » affirme Rebecca qui admirait son grand-père plus que tout. À ses yeux, il était un superhéros. 

La plus grande motivation de cette étudiante en production animale? Veiller au bien-être des animaux et obtenir leur confiance. Rebecca travaille déjà pour une ferme laitière et est passionnée par son emploi! Engagée auprès de sa communauté, elle compte aussi entreprendre des études en gestion et technologies d’entreprise agricole au Cégep de Sherbrooke. Son plus grand rêve : restaurer la ferme construite par son arrière-grand-père et son grand-père afin d’y élever son propre troupeau.​

​Marilou Charest

​Production animale (DEP), Institut de technologie agroalimentaire du Québec, campus de La Pocatière

​Marilou Charest
Crédit photo : Yan Turcotte​​






« J’ai le monde agricole tatoué sur le cœur », clame Marilou qui, dès son plus jeune âge, accompagnait ses parents à la ferme porcine où elle a grandi. 

Pour Marilou, agriculture rime avec futur! Leader à l’esprit collaboratif, elle impressionne par son perfectionnisme et sa grande capacité d’adaptation. Sa plus grande aspiration? Devenir propriétaire d’une ferme laitière et voir ses enfants y grandir. Soins aux animaux, alimentation, reproduction, culture : l’agriculture est une véritable passion pour la future productrice agricole. Nul doute que Marilou entend bien briller dans le secteur laitier.


Rosalie Charlebois

Gestion et technologies d'entreprise agricole (DEC), Collège Lionel-Groulx

Rosalie Charlebois

Crédit photo : Yan Turcotte​

​​« C’est lors d’une visite sur une ferme que j’ai compris qu’il y avait des femmes qui étaient propriétaires, passionnées et indépendantes », explique Rosalie qui aimerait devenir un exemple pour les futures agricultrices. 

Rosalie caresse le rêve de prendre la relève de l’entreprise familiale, avec sa sœur, depuis qu’elle est toute jeune. De la production maraîchère à l’élevage bovin, en passant par l’exploitation d’une cabane à sucre, elle cultive son intérêt pour l’autonomie alimentaire. Déjà, Rosalie sait qu’elle nourrira les familles québécoises et qu’elle contribuera à diminuer l’empreinte écologique. La relève est assurée!​

Participation du MAPAQ​​

​Le MAPAQ est associé à cet événement en vue d'encourager l'engagement des femmes dans le secteur bioalimentaire.

Le MAPAQ attribue des prix nationaux, soit :

  • 2 bourses de 2 500 $ pour Chapeau, les filles!
  • 1 bourse de 2 5​00 $ pour le volet Excelle Science 

P​our être admissibles et pouvoir mériter l'une de ces bourses, les candidates doivent être inscrites dans des programmes d'études retenus pour le concours et conduisant à l'occupation d'emplois dans le domaine bioalimentaire.

Inscription

Pour savoir comment participer au concours, visitez ​Concours Chapeau, les filles! et son volet Excelle Science​.​

​Voir aussi

Publicité

Coin des jeunes

Dernière mise à jour : 2022-07-05

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2022