​​​Une mauvais herbe à surveiller: l'amarante tuberculée​

Récemment, la présence de nouvelles populations d'amarante tuberculée a été rapportée sur le territoire québécois, notamment dans une région limitrophe de la nôtre, soit les Laurentides (plus précisément, dans les MRC de Deux-Montagnes, de Thérèse-De Blainville et de Mirabel). L'amarante tuberculée est une mauvaise herbe qui compte parmi les plus difficiles à contrôler aux États-Unis et en Ontario. Une biologie remarquable combinée à de multiples résistances aux herbicides (groupes 2, 9 et 14) en fait un ennemi redoutable. Pour plus de détails sur les principales caractéristiques de cette plante indésirable, consultez la fiche​ synthèse portant sur l'amarante tuberculée.

Bien qu'il ne s'agisse pas d'une plante à déclaration obligatoire, il est important de faire preuve de proactivité afin de détecter la présence de l'amarante tuberculée sur le territoire et d'éviter qu'elle se disperse. 

Il est à noter que, dans certains cas, l'amarante tuberculée aurait été introduite au Québec par une batteuse usagée importée des États-Unis. Aussi, un dépistage méthodique de cette mauvaise herbe est fortement recommandé si vous ou votre forfaitaire avez fait l'acquisition d'une batteuse usagée en provenance de ce pays.

Un plan d'intervention phytosanitaire pour lutter contre l'amarante tuberculée a été mis en place par le MAPAQ et l'organisation Coordination services-conseils. Pour obtenir plus d'information, visitez le site Web www.amarantetuberculee.ca.

Si vous observez ou si vous suspectez la présence de l'amarante tuberculée dans votre région, nous vous prions de communiquer avec nous. Soyez assuré que l'information qui nous sera rapportée demeurera confidentielle.

Mme Julie Breault, conseillère en grandes cultures, au 450 589-5781, poste 5656, ou à julie.breault@mapaq.gouv.qc.ca.

Mme Mélissa Gagnon, conseillère en horticulture, au 450 589-5781, poste 5046, ou à melissa.gagnon@mapaq.gouv.qc.ca.


Liens utiles

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2020-09-29

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2020