Le pâturage de balles rondes, une approche gagnante!​

21N0607.jpg

Carolyne Bouffard, agronome
Conseillère régionale en agroenvironnement


En cette période de bilan de la saison 2023 et de planification de la prochaine année, le pâturage de balles rondes ne fait pas exception et doit être planifié. Cette pratique qui gagne en popularité au Québec et dans notre région, l’Abitibi-Témiscamingue, mérite qu’on y accorde un temps de réflexion et de planification pour la mettre en œuvre conformément aux principes agroenvironnementaux et pour l’intégrer à un plan agroenvironnemental de fertilisation. Pourquoi? Avant tout pour tirer le maximum de bénéfices pour vos sols et pour le confort de vos animaux.

Le pâturage de balles rondes, ou « bale grazing », est une pratique qui peut s’avérer très intéressante pour prolonger la période de paissance tardivement à l’automne et ainsi réaliser des économies de temps et de carburant. Elle peut aussi servir de transition profitable entre le pâturage et l’enclos hivernal et être une solution de rechange pour remédier à une disette de fourrages lors des périodes de sécheresse ou de canicule.

Pour accompagner les productrices et les producteurs dans l’adoption de cette pratique, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation a récemment publié un guide technique disponible gratuitement : Guide technique : pâturage de balles de foin « bale grazing »​.

Le guide décrit les critères agroenvironnementaux à considérer, notamment pour le choix du site et le respect de la réglementation entourant les apports en phosphore. Il propose une approche structurée du pâturage de balles rondes qui permet de renouveler des parcelles de pâturage à moindre coût, sans travail de sol ou avec un travail de surface, tout en alimentant vos animaux.

Cette approche préconise une répartition uniforme des balles rondes (figure 1), pour une distribution plus homogène du fumier, de l’urine et des résidus de foin, dans le but d’améliorer la teneur en nutriments du sol et la productivité des vieux pâturages. Elle ne doit pas être confondue avec un enclos d’exercice ou avec une alimentation au champ dans des mangeoires stationnaires. Le pâturage de balles rondes dans une parcelle donnée doit être transitoire et temporaire.
Figure 1_guide.jpg
Référence : TESSIER, Johanne, et collab. Guide technique : pâturage de balles de foin « bale grazing », ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, 28 avril 2023, 20 p.​

Le guide présente aussi un scénario type qui respecte l’abaque de dépôt maximum annuel en phosphore, soit un troupeau de 100 vaches, alimentées avec 50 balles rondes dans des parcelles d’un hectare, ainsi qu’une rotation de parcelle chaque semaine. Pour adapter ce scénario à votre entreprise, utilisez ce calculateur​.

N’hésitez pas à demander l’appui de vos conseillers en agroenvironnement pour vous aider à appliquer cette méthode de pâturage.

Bonne planification!


 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2023-11-21

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2024