Portrait de la produ​ction biologique en région​

​Par Daphné Touzin
Agronome, conseillère régionale en grandes cultures et en agriculture biologique

​En date du 1er décembre 2020, on dénombrait en Abitibi-Témiscamingue 42 entre​prises agricoles ayant une certification ou une précertification biologique. Dans le tableau qui suit, il est possible de constater qu'elles sont réparties sur l'ensemble du territoire, soit 22 entreprises en Abitibi et 20 au Témiscamingue. Quant au nombre d'entreprises agricoles ayant une certification biologique dans le Nord-du-Québec, il est demeuré constant depuis 2018, avec deux bleuetières dont les propriétaires sont toutefois établis au Lac-Saint-Jean. De 2018 à 2020, certaines entreprises ont abandonné la production biologique, mais de nouvelles entreprises s'y sont engagées, pour un gain net de cinq entreprises.

Tableau 1 : Répartition des entreprises ayant une certification ou une précertification biologique, par région et par MRC

 ​​   ​Nombres d'entreprises ​
Région MRC En date du 1er décembre 2018
En date du 1er décembre 2020
AbitibiAbitibi96
Abitibi-Ouest66
Rouyn-Noranda55
La Vallée-de-l'Or15
TémiscamingueTémiscamingue1620
Nord-du-Québec 22
Total   39 44

Source : www.portailbioquebec.info

Les entreprises qui ont une certification biologique, ou qui sont en voie de l'obtenir, sont à l'œuvre dans de nombreux secteurs d'activité : acériculture, apiculture, bleuets, bovins de boucherie, grandes cultures (23 ​​entreprises), horticulture fruitière et maraîchère (7 entreprises), culture de fourrages et transformation alimentaire. L'offre de produits biologiques est de plus en plus diversifiée en région, sauf peut-être en ce qui a trait aux viandes, dont l'offre demeure restreinte.

En parallèle, les superficies visées par une certification biologique ont augmenté régulièrement au fil des dernières années, en passant de 507 hectares en 2014 à 6 680 hectares en 2019. Le tableau 2 rend compte de cette augmentation. À l'échelle provinciale, la superficie correspondante était de 98 407 hectares en 2019. L'Abitibi-Témiscamingue et le Nord-du-Québec exploitent donc près de 7 % de cette superficie. Les céréales, les olé​agineux et les plantes industrielles occupent respectivement 6 %, et les fourrages 9 %, des superficies consacrées à ces types de production au Québec.

Tableau 2 : Nombre d'hectares visés par une certification biologique selon le type de culture et l'année en Abitibi-Témiscamingue et au Nord-du-Québec

​​​T​ype de production
2014 2015 2016 2017 2018 2019
Céréales, oléagineux et plantes industrielles 57,131,51 378,72 073,42 738,62 646,5
Cultures abritées et en ​​serre 0,3-0,12,10,10,04
Fines herbes, plantes aromatiques et plantes médicinales de champ ---22,62,6
Fourrages 302,9438,2-927,22 014,93 312,1
Fruits de champ 1,41,41,410,9215,6229,3
Légumes de champ 5,53613,87,923,1
Légumineuses ----51,4152,2
Plants, transplants et semences --1,8---
Autres superficies exploitées 139,689,28,5157109,4330
​Superficie totale
507​ 563 1 397 3 186 5 141 6 680

Source : www.portailbioquebec.info.

Soulignons en terminant que le Programme d'appui pour la conversion à l'agriculture biologique a été créé pour soutenir les entreprises qui contribuent à l'augmentation de l'offre de produits agricoles biologiques en convertissant des unités de production végétale, acéricole ou apicole en unités de production biologique. Les entreprises qui désirent profiter de ce programme d'aide financière peuvent déposer leur demande et les divers documents exigés dans les six mois s​uivant l'obtention d'une précertification ou d'une certification biologique, et au plus tard le 30 novembre 2021.

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2020-12-15

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2021