Mot de la directrice

​Anick Lavoie, directrice régionale

En cette période de l'année, je tiens à vous souhaiter, au nom de toute l'équ​ipe régionale et en mon nom personnel​, de joyeuses fêtes et une très belle année 2022. ​Je vous souhaite également du plaisir à travailler et la chance de vous réaliser dans votre em​ploi et dans votre communauté.

Je m'implique depuis près de 30 ans dans différentes missions environnementales, économiques et sociales au sein du gouvernement du Québec, principalement sur les territoires de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec. J'ai croisé sur mon chemin des gens incroyables 

et j'ai beaucoup appris sur différentes spécialités. J'ai vécu des miracles et des coups durs, mais ce que je retiens de tout ça, c'est de ne jamais tout tenir pour acquis. Cela m'a fait grandir. Mes diverses implications professionnelles et personnelles ont fait de moi la citoyenne, la gestionnaire, la femme, la conjointe et la mère que je suis aujourd'hui.

Le monde évolue, et il ne faut jamais perdre espoir : les crises économiques et politiques, les changements climatiques et la pandémie de COVID-19 ont grandement influencé la trajectoire de nos régions dans les dernières années. L'importance du secteur bioalimentaire n'a pas toujours eu sa pleine reconnaissance, mais il en est autrement aujourd'hui. Vous êtes en très bonne position pour le savoir. Il y a environ une dizaine d'années, j'ai eu un grand rêve un peu fou : celui de vouloir participer à un mouvement d'agriculture durable, bio et éducatif. Je rêvais que nos communautés deviennent plus autonomes, que les enfants apprennent à cultiver la terre, de marchés de proximité et de respect de l'environnement. Et me voilà aujourd'hui à participer avec vous tous à ce mouvement bioalimentaire ambitieux. Quelle chance j'ai!

Dans les prochains mois, ma tâche consistera à poursuivre le travail commencé par mon prédécesseur, M. Alain Sarrazin. Je veux aussi relever avec vous les nouveaux défis régionaux qui se dessinent à l'horizon afin d'aider les acteurs du milieu, de mettre en valeur nos territoires agricoles et de développer l'agriculture et l'agroalimentaire de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec.

Plusieurs dossiers majeurs seront mis de l'avant en 2022 :

  • La révision de l'offre de service et des programmes d'aide financière du MAPAQ​;
  • L'accompagnement accru des nouvelles entreprises de 0 à 5 ans;
  • La mise en œuvre du plan d'agriculture durable régional;
  • La mise en place d'un endroit ou d'un organisme de concertation et de mobilisation des acteurs régionaux afin de développer et de mettre en valeur le secteur bioalimentaire régional de l'Abitibi-Témiscamingue;
  • Le financement de projets découlant de l'entente entre le MAPAQ et la Société du Plan Nord pour le Nord-du-Québec;
  • La négociation d'une nouvelle entente bioalimentaire pour le territoire du Nunavik.

Que ce soit dans nos cuisines, nos potagers, nos marchés ou nos paniers d'épicerie, l'alimentation est au centre de nos vies. Et, au cœur, nous vous y trouvons : cultivateurs, producteurs, transformateurs, consommateurs, municipalités et acteurs gouvernementaux. Vous êtes notre h​istoire, nos racines et notre avenir. Travaillons ensemble pour assurer la pérennité de nos régions pour les citoyens et citoyennes d'aujourd'hui et de demain.

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2021-12-14

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2023