Un projet de balisage des bandes riveraines en Montérégie Ouest

Gérardo Gollo Gil
Conseiller régional en agroenvironnement
Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation
Montérégie-Ouest

Au printemps 2013, plusieurs intervenants du secteur agricole se sont réunis afin de réaliser le Plan d’action de l’approche régionale (PAAR) de la Montérégie-Ouest 2013-2016, dans le cadre du programme Prime-Vert du MAPAQ. C’est ainsi que les représentants de l’UPA, d’organismes de bassins versants, de la CRÉ, du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, du réseau Agriconseils, du Pôle d’excellence en lutte intégrée, du Groupe Pleine Terre et du Groupe PRISME, sous la coordination du MAPAQ, ont identifié les six principaux enjeux environnementaux spécifiques à la région. Pour chaque enjeu, des pistes de solutions ont été proposées et des projets ont été mis sur pied.

Malgré les efforts des producteurs et des intervenants agricoles pour introduire des pratiques culturales comme le semis sous couverture végétale ou les cultures intercalaires, d’immenses superficies cultivées présentent souvent un sol nu pendant une bonne partie de l’année. Également, les bandes riveraines herbacées sont souvent très sommaires, et celles dites arbustives ou boisées demeurent très rares.

Bandes riveraines et qualité de l’eau

Une de six problématiques identifiées dans le PAAR est l’absence de bandes riveraines, essentielles en milieu agricole afin de protéger la qualité de l’eau de surface. Les bandes riveraines servent à stabiliser les berges, à limiter leur érosion. Elles filtrent l’eau de ruissellement en captant les particules de sol et les polluants avant leur arrivée aux cours d’eau. De plus, elles favorisent la biodiversité.

Un projet simple, mais porteur

Afin de sensibiliser les producteurs agricoles à l’importance des bandes riveraines, deux projets sont actuellement en cours. Il est possible d’obtenir un balisage de la bande riveraine réglementaire, puis de bénéficier de services-conseils pour l’aménagement de celle-ci.

Grâce à la participation des producteurs, des kilomètres de bandes riveraines sont identifiés et balisés. Ce geste, en apparence petit, donne un repère visuel aux opérateurs de machinerie et leur permet de « s’éloigner du cours d’eau ».

Pour en savoir plus

Il n’est pas trop tard pour participer à ce projet! Pour obtenir plus d’informations, ou pour participer, vous pouvez communiquer avec :

  • Zones de la rivière Châteauguay
    SCABRIC ou 450 699-1771;
  • Zones de la MRC de Vaudreuil-Soulanges
    COBAVER-VS ou 450 451-0755.

Pour toute autre information, n’hésitez pas à communiquer avec Gerardo Gollo Gil, conseiller régional en agroenvironnement au MAPAQ Montérégie-Ouest, au 450 427-2000.

 

Photo : Marc Lajoie, MAPAQ




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Texte intégral : journal Gestion et technologie agricoles (GTA), 25 septembre 2014.

 
Ne pas remplir ce champs

Dernière mise à jour : 2015-03-18

Menu de bas de page

Aller au Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019